dimanche 11 septembre 2005

Réunion électorale royaliste


Pour faire connaître ses idées royalistes qu'il défend dans la 13e circonscription des Hauts-de-Seine, une réunion publique est organisée par Jean-Philippe Chauvin et ses amis à Bourg-la-Reine (92).

 

ce mercredi 14 septembre à 19 heures, à la salle Joseph Kessel, 105 rue du général Leclerc .

Royalistes d'Ile-de-France, libérez-vous ( de vos contingences d'intendance ) et courez au meeting.

JP Chauvin a présenté sa candidature sur Radio Courtoisie hier samedi de 13h15 à 13h30 dans le Libre journal des lycées animé par Thibaut Lefranc.
"J'ai eu l'occasion, ce tantôt, de m'exprimer sur les ondes de Radio-courtoisie. J'ai pu ainsi préciser quelques idées-force de la proposition monarchique et de la critique de la "présidentielle permanente". J'aurai l'occasion de revenir sur ces sujets lors de la réunion électorale que j'animerai mercredi."

Le week-end dernier, des distributions massives de tracts ont eu lieu à Bourg-la-Reine et à Antony. Plusieurs milliers de tracts ont été diffusés et de nombreuses personnes se sont arrêtées pour discuter avec JP Chauvin des idées royalistes et de sa candidature. "J'ai pu constater que la proposition monarchique n'était plus scandaleuse pour beaucoup" nous a dit le candidat.

Il est vrai que le spectacle du "combat des chefs" au sein de l'UMP et du PS décourage les meilleures volontés et que de nombreux citoyens aspirent à être écoutés plutôt qu'à subir les discours martiaux des "convoiteurs présidentiels".

La Monarchie, en libérant la magistrature suprême de l'Etat des luttes de partis et de querelles de personnalités, peut ainsi rendre au Politique toute sa valeur et son intérêt. Lui rendre aussi son éminente dignité, aujourd'hui bafouée par les "Ambitieux".

Un Etat ainsi préservé ne peut qu'être plus crédible à l'intérieur comme à l'extérieur, et redonner à la diplomatie française une visibilité nécessaire en ces temps de mondialisation confuse.

Les électeurs de la 13ème des Hauts de Seine seraient bien avisés de voter pour JP Chauvin, au moins pour commencer à renouveler l'air ambiant dans les enceintes politiques qui suent le moisi. En plus ils apprendront quelque chose de neuf sur les causes du "désastre" actuel.

Debout la 13ème ! Un royaliste, c'est mieux !


 

En attendant, profitons des commentaires du prof d'histoire-géo à l'occasion de la rentrée des classes.

La rentrée, enfin...

Je suis un professeur heureux: j'éprouve toujours un grand plaisir à retrouver les élèves, "mes" élèves, pour neuf mois de cours, de réflexion, de débat, au sens noble du terme. Le métier de professeur d'histoire est, pour moi, "le plus beau métier du monde", en plagiant le titre d'un film de Depardieu. Là-encore, il faut se donner à fond, ne pas ménager sa peine: nous avons une responsabilité morale envers les élèves et les parents qui nous les confient.

Mais il faut également dire que l'Education nationale est une lourde machine, aux idées et aux pratiques parfois fort réductrices. Cela explique la difficulté d'y mener une vraie réforme en profondeur. Car, confrontée aux nouvelles réalités technologiques et à la concurrence des nouveaux médias, l'Ecole semble parfois dépassée et ne remplit plus toujours son rôle d'instruction et de construction intellectuelle. Souvent, elle se contente de suivre des modes pédagogiques, privilégiant le "scolairement correct", mélange d'égalitarisme et d'hypocrisie, et décourageant les initiatives et les bonnes volontés.
Il y a heureusement des exceptions et de nombreuses possibilités d'échapper à cette fatalité, et de nombreux professeurs ne se privent pas de creuser leur propre sillon, avec l'ambition d'instruire et de promouvoir la curiosité intellectuelle et le travail, nécessaire pour construire et mener sa propre réflexion.

Quoiqu'il en soit, il semble urgent de réfléchir, au-delà des idéologies éducatives, sur ce que doit être l'Ecole de demain, et sur le régime politique qui aura l'audace et l'indépendance nécessaires pour engager et mener à bien la "mutation de l'instruction publique". Les royalistes ne peuvent se désintéresser de ce débat et de ce combat.

N'oublions pas que la "matière grise" est l'une des plus grandes chances de notre pays, et qu'il ne faut ni la négliger, ni la gaspiller.

(Jean-Philippe Chauvin, professeur à Versailles)

2 commentaires:

  1. Blog is informative . Dont't stop. Here's the resolve a lot of people are searching for; how to buy & sell everything, like music on interest free credit; pay whenever you want.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. On peut utiliser les balises a, b et i dans leur rédaction. Pas de commentaires "anonymes".

Printfriendly