jeudi 2 août 2007

CMRDS Ultime appel

 


HÂTE-TOI !
chevalier à la francisque
Les coeurs vaillants iront à Lignières du 17 au 26 août goûter aux joies intellectuelles et physiques du 54è Camp Maxime Real del Sarte. Programme complet et convivial sans équivalent dans la sphère militante royaliste. Dans le doute, ne pas s'abstenir, il est encore temps de sonner à la grille du parc (sur Internet).



bannière CMRDS

feu d'artifices au château

Le château c'est ... ICI

Le programme jour par jour de l'UDT c'est ... LA


Journée portes ouvertes du 25 :


SAR le prince Sixte-Henri de Bourbon Parme et les étudiants de l’université d’été d’AF (54è Camp Maxime Réal del Sarte) ouvrent leurs portes, cette année encore, dans le cadre prestigieux du château de Lignières en Berry, le samedi 25 août 2007.
Une journée y est organisée autour du prince Sixte-Henri et de nombreuses personnalités venues entourer et féliciter les étudiants, dirigés cette année par Thibaud Pierre et Alexis Charvet. Ouvert à tous, merci de prévenir.

Au programme :

10 h 00 : Une table ronde sur les élus locaux
12 h 00 : Apéritif amical, autour des stands de l’Action française et de ses amis
12 h 30 : Déjeuner autour des princes
14 h 15 : Conférence sur les nouveaux défis du combat souverainiste
16 h 15 : Conférence sur l’actualité de la pensée de Charles Maurras
18 h 15 : Pot de l’Amitié
20 h 00 : Dîner-barbecue

Toute la journée, tables d’auteurs et de journaux, rencontre avec des princes au fait de la société contemporaine et des enjeux politiques, avec les étudiants et leur encadrement, les personnalités régionales, les personnalités de l’Action française.

2 commentaires:

  1. Puis-je savoir combien coûte l'inscription à cette université d'été ?

    RépondreSupprimer
  2. Prix : 160 euros pour 10 jours, nourriture
    et hébergement compris. Pour les intermittents le tarif est de 20 euros par jour.
    Voir la fiche inscription CMRDS sur le site AFE

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. On peut utiliser les balises a, b et i dans leur rédaction. Pas de commentaires "anonymes".

Printfriendly