vendredi 1 février 2008

Des royalistes en campagne

Des royalistes en campagne sous leurs couleurs, il y avait bien longtemps que nous n'en avions vus. La démarche est initiée par l'Alliance royale qui déroule un programme municipal en quatre axes principaux, adapté ensuite à chaque circonscription électorale :

logo AR1.- Favoriser le commerce de quartier, car il renforce le lien social, facilite la vie des familles et des personnes seules, car il est créateur d’emplois ; attirer les entreprises, pour que nos communes rurales ou de banlieue ne soient plus des cités-dortoirs et que les salariés puissent travailler plus près de chez eux ;

logo AR2.- Aider les familles, en reconnaissant leur contribution irremplaçable à l’éducation, à la transmission des valeurs et à la solidarité, en leur redonnant un rôle politique et notamment une participation aux décisions sur les sujets locaux ;

logo AR3.- Promouvoir le patrimoine culturel, qui est à la fois le fruit et le fondement de la vie en société. Cela passera nécessairement par l’amélioration du cadre urbain, en particulier l’environnement, la circulation et le stationnement...

Mais cela passera aussi et surtout par une vraie démocratie de proximité, par l’amélioration du dialogue entre les habitants et la mairie, à travers une véritable mesure institutionnelle locale :

logo AR4.- Donner aux quartiers et aux villages des conseils vraiment représentatifs. Une telle réforme a pour but de renforcer le rôle des quartiers dans la définition de la politique municipale des villes grandes et moyennes.

Se sont lancés aux municipales, des courageux, puisqu’on sait qu’il faut chaque fois constituer une liste :

Auroux à VersaillesJulien AUROUX attaque Versailles bille en tête avec le courage des innocents, mais il n'y a qu'eux à sortir de la tranchée en criant pour vaincre !
Sa profession de foi est cliquable ici et le programme détaillé cliquable là. Nous y avons relevé des propositions tout à fait intéressantes et particulièrement celle visant à revitaliser le centre qui souffre de la géographie versaillaise dictée par le château et son parc qui coupe la ville en deux, de part et d'autre de l'avenue de Paris.
C'est vrai qu'à Versailles il n'y a pas de place centrale, avec une belle fontaine, et quelques terrasses de cafés chics ; il y a pourtant une clientèle locale et de passage suffisante. Le programme ne se limite pas à cela puisqu'il est parfaitement calibré aux besoins et au prestige de la cité du roi-soleil.

Le comte de VILLENOISY se jette à l'eau sur Paris. Rappelons qu'il y a une élection municipale dans chacun des 20 arrondissements de la capitale, et que c'est la réunion du conseil élu qui forme une majorité désignant ensuite le maire de Paris. M. le comte a choisi le XVII°. Il faut savoir passer le pont, disait Brassens, Patrick de Villenoisy n'a pas hésité, et nous vous invitons à partager son enthousiasme sur son clip, avec Didier Barbevilien d'ailleurs.



Le président de l'Alliance royale que l'envie démangeait sans doute, a choisi de sévir sur le VII° arrondissement. Sa liste promeut la démocratie équitable, un des grands thèmes de sa campagne présidentielle. « ; Entre des candidats imposés et d’autres qui ne leur conviennent pas, je propose à mes concitoyens de relever la tête pour prendre de la hauteur. Je serai sur les marchés » ;. Connaissant la pugnacité d'Yves-Marie ADELINE, le VII° se souviendra !

Mais les cantonales ne sont pas oubliées. Le programme national de l'Alliance royale vise à redistribuer les moyens de gouvernement local entre des entités mieux adaptées aux réalités. Les cantons actuels semblent destinés à devenir les circonscriptions administratives de base, les 36000 communes étant à bout de souffle comme le confient 76% des édiles municipaux. Il est donc logique de s'intéresser à ces cantons, même si le questionnement du département en tant que première circonscription du pouvoir national reste posé.

Pico à WittenheimC'est dans le canton de Wittenheim (Ht Rhin) que Sandrine PICO se présente pour la première fois. Programme ambitieux cliquable ici. Réussir la décentralisation comme nous le dit la candidate n'est pas une mince affaire si l'on connaît le foutoir que les lois Raffarin ont créé. "Nous estimons que la réforme territoriale est cruciale et urgente. La République nous donne le spectacle d’une organisation politique territoriale désastreuse qui a ressuscité des féodalités contre lesquelles les rois ont toujours combattu. Nous voulons renverser la logique de la décentralisation républicaine, repartir du bas, des corps sociaux, des démocraties locales, et bâtir un édifice qui soit cohérent et homogène". Nous pensons que ce regard neuf est indispensable dans des structures d'administration ossifiées comme les conseils généraux.

affiche ARChantal de THOURY se lance sur le canton de Châtillon en Bazois (Nièvre). Ses préoccupations sont plus concentrées sut la question environnementale où l'on devine des compétences aiguisées, étang de Baye, canal du Nivernais, nappe phréatique, chasse et pêche, filière carbochimique du bois. Programme intéressant cliquable ici, qui n'oublie pas de donner plus de chances aux enfants à naître en développant l'aide aux mères en détresse. Moi, ça m'a plu !

Dans le 3è canton de Poitiers, on va retrouver le président ADELINE chez lui. L'avanie subie à l'IEP de Poitiers qui lui a refusé un amphi, l'a convaincu que la Connerie ne chausse pas tout de suite ses bottes de fer. Elle progresse d'abord en chaussons. « "En effet j’ai découvert qu’il existe certains lieux à Poitiers qui se sont voués aux idéologies totalitaires. Ce n’est pas une affaire de droite ou de gauche, mais de principe. Je n’oublie pas que mon père à l’âge de 17ans ainsi que mes grands-parents ont été emprisonnés à la Pierre Levée à l’époque où les Fascistes occupaient notre ville. Or le totalitarisme commence par des comportements symboliques apparemment anodins, et c’est cela qu’il faut guérir, tant que le serpent est encore dans l’œuf ».

Adeline
Nous serons avec lui.
D'autres candidats vont-ils surgir du mouvement royaliste ?


Si l'article vous a plu ou déplu, vous pouvez aussi le faire suivre à un ami en cliquant sur la petite enveloppe ci-dessous :

2 commentaires:

  1. Fine analyse des programmes de l'Alliance royale en région

    RépondreSupprimer
  2. Royal-Artillerie est toujours en soutien de ceux qui bougent.
    Faites des vidéos de vos meetings, des clips politiques vivants, nous et quelques autres les passerons, les critiquerons, les développerons, pour participer au buzz.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. On peut utiliser les balises a, b et i dans leur rédaction. Pas de commentaires "anonymes".

Printfriendly