lundi 28 avril 2008

La Conférence monarchiste

logo CMIUne chapelle nous est née. Attendons les rois-mages. Sixième* chapelle ou troisième** confédération, voici venue la Conférence Monarchiste Internationale.
La charte octroyée observe que « Nous vivons dans un monde de plus en plus globalisé, qui tend à niveler les réalités humaines, culturelles, historiques, économiques, philosophiques, religieuses... Alors même que la Monarchie consiste à replacer le facteur humain au cœur des préoccupations politiques, la mondialisation, au contraire, tend à faire de l’humain un simple paramètre de développement économique ».
Elle dispose ainsi des intentions de ses fondateurs : ...

« Nous ne prétendons pas former ou constituer un parti Monarchiste international. Nos réalités nationales, nos objectifs respectifs seraient en contradiction avec une telle utopie. En revanche, il nous apparaît que nous ne pouvons plus nous permettre de lutter en ignorant, délibérément ou par paresse, les luttes et les aspirations de nos voisins et amis monarchistes partout dans le monde. Il est temps de fédérer les énergies. ».
Les blogues, entre autres vecteurs d'idées, sont convoqués es qualité.
La charte in extenso en cliquant ici.

L'organisation tout récente n'offre pour l'instant qu'un forum et prépare un site de librairie monarchiste. Elle devrait s'enrichir d'échanges entre les divers courants qui s'y abonneront.

logo CMI SYLM
Adhèrent déjà le Parti National-Monarchiste Algérien, l'Australian Monarchist Alliance, la Belgische Unie - Union-Belge,
la Résistance Royaliste de Belgique, l'Association Pour l’Unité Khmère, la Imperial Qing Restoration Organization et le Manchukuo Temporary Government (?!), l'Alliance Royale, le Centre Royaliste d’Action Française, le Groupe de Liaison Royaliste, l'Institut de la Maison Imperiale d'Haïti, The Imperial Iranian Guards, l'Alleanza Monarchica, l'Istituto Nazionale per la Guardia d'Onore alle Reali Tombe del Pantheon, le Partito della Alternativa Monarchica, l'Associazione Culturale Tricolore-Italia, l'Organizacja Monarchistów Polskich, l'Aliança Internacional Monárquica Portuguesa, le Centar za Istrazivanje Pravoslavnoga Monarhizma, le Forum Ducatus Carniolae et le Mouvement Royaliste Tunisien.

Longue vie à la C.M.I.
www.monarchiste.com


Nota :
* les cinq chapelles sont dans notre colonne de gauche.
** les deux précédentes confédérations étaient le Groupe de Liaison Royaliste et la Charte de Fontevrault.



Si l'article vous a plu ou déplu, vous pouvez aussi le faire suivre à un ami en cliquant sur la petite enveloppe ci-dessous :

4 commentaires:

  1. Merci beaucoup pour cette présentation. Je précise toutefois que le site de la CMI se trouve à l'adresse http://internationale.monarchiste.com

    Il n'y a effectivement pour le moment que la Charte et nous avons encore beaucoup de travail avant qu'un contenu acceptable soit mis en place... mais il fallait bien commencer par une première pierre.

    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  2. Renaissance Carolingienne29 avril 2008 à 11:38

    Vous parlez toujours de beaucoup de choses, mais ce sont toujours les mêmes : vos cinq chapelles, qu'ont-elles fait d'utile, ensemble ou séparément ?
    A part Jeanne d'Arc, et les étagères remplies de poussière, quoi ?

    Dans le billet précédent, vous parliez de l'abandon du souverainisme. Mais celui-ci n'est qu'une version du nationalisme dont les royalistes ne peuvent pas se passer...

    Les critiques à l'encontre "de l'utopie mondialiste" ne peuvent faire oublier qu'à longueur de temps, sur les blogs royalistes, la politique des mondialistes ultra est défendue via les soutiens de l'an passé aux présidentielles, l'encensement des pouvoirs actuels, les sympathies accordées à Villiers sous prétexte que.

    Ca n'est pas crédible, et tant que la porte ne sera pas ouverte à tous les courants, la démarche des chapelles ne sera pas crédible.

    Je l'avais dit, sous une autre forme, sur un forum : le renouveau royaliste se fera sans les royalistes. C'est normal, ils contituent eux-mêmes le blocage empêchant l'idée royaliste ou monarchiste de prendre contact avec la population.

    RépondreSupprimer
  3. Chère Renaissance,

    A priori, ses initiateurs me contrediront peut etre mais le site monarchiste.com (puisque c'est de quoi il s'agit ici) est ouvert à tous les courants et toutes les chapelles, et de fait CRAF, RN, manants et autres AR sont representés, il y a meme quelques bonapartistes.

    Rejoignez le site, la porte vous est ouverte!

    Quant à la CMI il ne s'agit pas d'une chapelle de plus, puisque son but semble etre d'agir à l'échelon international seulement.

    RépondreSupprimer
  4. Effectivement, http://www.monarchiste.com est un portail ouvert à tous et regroupant déjà l'ensemble des dirigeants de mouvements monarchistes en France. Sans exclusive et sans complexes.

    http://internationale.monarchiste.com est quant à elle un projet regroupant déjà plus de 30 mouvements présents dans 17 pays sur les cinq continents.

    Loin de diviser, notre but est de permettre un dialogue constructif entre les diverses chapelles et l'élaboration de stratégies communes.

    Le GLR (Groupe de Liaison Royaliste) des Manants du Roi agit aussi dans cet esprit et peut-être d'autres encore... Soyons positifs :)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. On peut utiliser les balises a, b et i dans leur rédaction. Pas de commentaires "anonymes".

Printfriendly