jeudi 27 novembre 2008

Tous les musulmans ...

... NE SONT PAS DES TERRORISTES, chère Médème.

caricature danoiseLe multiplex de Bombay perpétré par une franchise indienne d'al-Qaïda, Les Moujahidine du Dekkan, est-il un exercice d'un nouveau genre ? Les attaques de masse sont plus difficiles à mener dès lors qu'elles concentrent des moyens éventuellement visibles par les aides techniques de surveillance. Les attaques ponctuelles simultanées ont l'avantage d'être indétectées avant l'assaut et d'éparpiller la contre-attaque des forces de l'ordre : deux palaces, un grand restaurant, une gare et deux hôpitaux ont fait les frais de la Prière par le Combat. Nous saurons ce soir le bilan tragique qui dépasse déjà les cent morts. Le plan peut-il être répété ailleurs ?...

Nos services savent que oui ! Et savent aussi que nous sommes moins menacés par la franchise algérienne d'al-Qaïda (ex-GSPC) que par celle(s) patiemment construite(s) que nous n'avons pas encore détectée(s) au sein de communautés musulmanes métropolitaines discrètes.

Les Etats-Unis, la France au nom de l'Union européenne et la Russie ont été les premiers à condamner ces attentats. Je ne sais jamais à quoi servent les "condamnations" urgentes de la communauté occidentale visant des attentats. Pour moi, il n'est nul besoin de condamnation, elle est implicite et permanente. Par contre une réaction coordonnée et préparée d'avance déclenchant la rafle générale des intégristes musulmans dans chacun des pays, porterait plus et casserait l'ambiance des salles de fermentation prosélityque.

gare à Bombay
Si le pire n'est jamais sûr, des documents excavés de La Base annoncent une opération de brasier mondial sous le nom de code Global Fireball. Quoi de plus facile ? Quand on voit les dévastations provoquées par des incendies en Californie cet automne, mais bien sûr aussi en Espagne, au Portugal et en France l'an dernier, on mesure le formidable retour terroriste sur investissement : un journal et une boîte d'allumettes ! Va-t-on rester dans l'attente d'un motif de réaction ? J'ai bien peur que oui. A preuve les circonlocutions diplomatiques pour éviter de stigmatiser d'entrée la "communauté musulmane" pourtant clairement impliquée à Bombay dès la première heure.

président Brezé de l(UOIFLe problème est difficilement soluble sans le concours actif de cette communauté. Ses responsables doivent désigner les brebis galeuses afin qu'elles soient éradiquées. S'ils y rechignent, ils confirmeront le sentiment populaire qu'il n'y a que deux catégories islamiques : celle des activistes et celle des passivistes qui les regardent. En instrumentalisant l'adage « Qui ne dit mot consent » nous devons nous donner les moyens de nettoyer nos territoires de ces assassins en prenant moins de précautions que ne nous en autorisent les Ligues.

J'attends donc que l'UOIF-online exprime aujourd'hui sa condamnation sans appel des attentats groupés de Bombay.

Pour moi, le seul islam soluble en Europe est le Soufisme que j'ai découvert en Turquie il y a quarante ans. Il se définit comme l’Islam de la Beauté et de l’Amour. Il constitue de plus une richesse en soi par la recherche intérieure qu'il organise dans ses "stations" et mériterait d'être promu largement contre l'islam radical. Cliquer ici. Si les instances islamiques en France se refusent à la pacification de leurs ouailles en révisant la lecture des textes fondamentaux, voire par un aggiornamento décisif vers le soufisme, on ne pourra les y contraindre certes, mais on pourrait les subvertir.
Soyons intelligents.

derviche tourneur

A quoi ma chère Médème de répondre in fine :
... OUI MAIS TOUS LES TERRORISTES DONT ON PARLE SONT QUAND MEME MUSULMANS !


Si l'article vous a plu ou déplu, vous pouvez aussi le faire suivre à un ami en cliquant sur la petite enveloppe ci-dessous :

4 commentaires:

  1. Un photoreportage du Telegraph est accessible ici.

    RépondreSupprimer
  2. 195 morts (dont le chef de la brigade anti-terroriste) et 295 blessés, c'est beaucoup pour qu'il n'y ait pas de représailles d'une façon ou l'autre.
    Le Pakistan entre dans le jeu et veut participer à la chasse aux affreux qui indirectement pourraient le déstabiliser plus qu'il ne l'est déjà.
    La clé est dans les mains de l'Etat-major pakistanais. Vont-ils attaquer de front al-Qaïda ? Je pense qu'ils n'ont plus le choix et vont armer leurs avions au napalm.

    RépondreSupprimer
  3. Commentaire de PKK :
    Je ne sais si les otages anglais ou américains ont été abattus mais déjà les commentaires des journalistes français disaient toute l’obscénité de cette compassion spéculaire qui va directement au cœur des parents de touristes comme il y a des parents d’élèves et des parents de victimes qui réclament des comptes pour que ça serve d’exemples, comme il y a des parents de fumeurs morts de cancers qui marathonnent comme il y a ce dispositif incroyable qui tend à transformer chacun de nous en une myriade de bras victimaires, déesse Vishnou qui engorge les tribunaux et interdit tout deuil et tout manque, tout réel aussi.
    Et cette obscénité se redoublait dans les propos de Monsieur Jaffrelot, Mister Inde chez tout science-poiste, c'est-à-dire chez tout porc d’Etat, et que disait Jaffrelot, que ces djihadistes avaient agi ainsi parce que les indiens musulmans étaient victimes de discriminations, établissant une sorte d’équivalence entre un déni de justice redistributive et la pratique à grande échelle du massacre aveugle qui rappelle un peu la définition de l’acte surréaliste selon Breton, descendre les Champs Elysées revolver au poing et tirer dans la foule. Voilà, nounours bleu comme l’appelait Levi-Strauss est exaucé, les fils du surréalisme sont venus, ils s‘appellent Ali et mitraillent sans compter.

    RépondreSupprimer
  4. La condamnation du recteur de la mosquée de Paris est accessible ici.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. On peut utiliser les balises a, b et i dans leur rédaction. Pas de commentaires "anonymes".

Printfriendly