lundi 19 janvier 2009

Au travail familles pour la patrie !

ObamaLes plumes à fion de la gauche caviar serrent l'anus, le Grand nègre est peut-être un affreux fachiste. Il appelle à l'effort national pour reconstruire le projet patrio-trique de puissance de l'Union, urbi et orbi, sous le regard de Dieu, en plus ! « Entrer dans une ère de responsabilité après ce qui fut pendant trop longtemps une culture du laisser-faire !» fait écho maréchalien à l'ancien « nous avons trop revendiqué, nous n'avons pas assez servi ! ».
Du pur Reagan, camarade !
Son cœur de cible est la classe honnie par les fat cats socialistes : la classe moyenne appauvrie, celle qui n'a pas le CAP social mais sert de moteur universel à l'économie et à ce titre, de vache laitière aux états impécunieux ! Qui pis est, le nouveau veut protéger les familles contre la bureaucratie démocrate.
S'est-il au moins enquis des espérances levées par sa campagne présidentielle dans les pays étrangers et plus particulièrement dans cette empire mondial de l'esprit qu'est la République française ?
Apparemment non ! Nous attendions ...
...l'objection de conscience obligatoire, l'avortement sans peine en dix leçons par Assimil, les mariages en cage, le RMI américain, les fleurs hippies, la discrimination raciale positive, les bornes à euthanasier en libre-service chez WallMart, le shit au jardin d'enfants, l'amnistie des ennemis combattants, la visite de Raoul Castro à Guantanamo, la paternité de Zohra Dati, l'abandon des naphtes d'Irak et la vitrification des FATAs pakistanaises pour protéger Tel Aviv et New York de la Pieuvre.

De la "gauche" du programme du nouveau président ne restent qu'une politique de grands travaux mussoliniens, le passage aux 3x8 de la planche à billets, et sous réserve de pourvoir aux salaires en fin de mois, l'embauche massive dans les secteurs de l'éducation et de la santé publique.
Le reste est vent démocratique.

Le team entrant à la Maison Blanche n'a-t-il pas déjà créé une "bulle Obama" d'une puissance détonante équivalant celle de la bulle des subprimes ? Les caisses des Etats sont vides - la Californie pourrait déclarer sa banqueroute ce mois-ci -, les caisses fédérales sont vides, les patrimoines de la classe contributive par le nombre se sont effondrés, annulant toute tentative d'en sortir par l'impôt, l'économie est au seuil non encore franchi des morts en série, et le système bancaire cherche à se sauver seul.
Face à cela, les attentes populaires sont immenses, bien au-delà des limes de l'empire yankee. Le CRAN de France attend le succès d'outre-atlantique pour promouvoir la négritude dans toutes les niches fiscales et sociales.

meeting Obama
Souhaitons pour nous tous que le discours d'investiture de demain, s'il sacrifie au rite grandiose habituel, soit prudent dans ses promesses, car aux Etats-Unis à la différence de chez nous, elles engagent un peu le déclamateur. Le slogan churchillien "Du sang et des larmes" serait le bon slogan pour le premier mandat de BHO. Cultiver la version sacrificielle de l'emploi serait avisé.


A moins qu'il ne nous f...... la guerre pour effacer l'ardoise !
!


pub potion Obama
Si l'article vous a plu ou déplu, vous pouvez aussi le faire suivre à un ami en cliquant sur la petite enveloppe ci-dessous :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés. On peut utiliser les balises a, b et i dans leur rédaction. Pas de commentaires "anonymes".

Printfriendly