vendredi 1 janvier 2010

Vœux du Royal-Artillerie

bonne année sur champ de lysL'année passée fut celle du carnet mondain des princes et de quelques péripéties pour les royalistes.
Deux mariages d'amour chez Orléans, et les fiançailles du prince aîné de Plaisance, Carlos de Bourbon-Parme à Melle Gualtherie van Weezel ; un petit prince pressé que l'on charge d'un prénom de guerre et de bande dessinée, un livre politique et monarchiste du duc de Vendôme, son papa, ouvrage promu sur un circuit vraiment national - il fallait quand même le faire -, et qui rencontre plus qu'un succès d'estime. Mais d'abord pour le protocole, l'annonce faite à Marie-Marguerite, duchesse d'Anjou, de jumeaux pour ce printemps, qui réjouit toute la maison capétienne et son prince Louis, tant les chances sont bonnes d'avoir ainsi un garçon dans la grande tradition machiste de la dynastie.
La roue tourne, et l'année démarre bien, avec ou sans nous.
Qu'avons-nous fait de notre côté ?...

logo charte fontevraultL'activité royaliste se partage entre des effets d'annonces inabouties et quelques réalisations concrètes. Parmi ces dernières, j'en citerai trois : la campagne électorale européenne de l'Alliance Royale qui représente les travaux pratiques en vraie grandeur d'une démarche nationale de notoriété, palier indispensable à la promotion de l'offre institutionnelle monarchiste.
L'autre, plus modeste mais ô combien signifiante, fut la première Biennale Blanche de la Charte de Fontevrault qui regroupait les stands de propagande et mémoire de nos organisations. Pas toutes encore, mais ça viendra...

sondage SYLMLa troisième réalisation concrète est le sondage SYLM des royalistes de France et de Navarre qui, avant les Assises du mouvement en 2010, mesure les pertes en ligne des réseaux "politiques", pertes énormes qu'il est toujours cruel d'expliquer, ce dont nous nous garderons bien en ce premier jour de l'an dix. Laissons les Assises à venir débusquer l'insuffisance où elle gît.
On dit que l'Action Française travaille enfin à sa réunification. Que l'année 2010 voie le renouveau de cette "vieille maison" qui s'est un peu égarée d'avoir mal lu ses maîtres, et qui a privilégié les ego à la cause. Sauf à se pétrifier dans la conservation des hypothèques et à en mourir, l'aggiornamento de ce mouvement est incontournable, et ceux de l'intérieur qui s'en dispenseraient pourraient être taxés de... squatters. La fidélité, comme l'assiduité d'ailleurs, n'est pas un gage de "qualité". A chacun son rouage, qui ne doit pas être choisi par l'impétrant quelquefois surévalué par lui-même (ou sous-évalué), mais par l'organisme auquel il adhère. Douloureuse humilité qui ne peut être bien vécue que sous un chef tant soit peu charismatique.

Frédéric BastiatRestera une question somme toute centrale dans notre monde en bouleversement permanent et ouvert aux quatre vents, celle de l'économie. Comment articuler le message monarchiste et une théorie économique qui tienne la route ? Celle déjà faite n'aide pas beaucoup, à ce que nous a montré la surprise générale des économistes distingués au krach de la Lehman Brothers.
Quelle économie pour demain ? Il semblerait que les choix économiques divergent autant parmi nous que les choix institutionnels ou... dynastiques. Ma religion est faite depuis longtemps. Me méfiant du colbertisme dans la république des prébendes, en économie, je suis un libéral de l'Ecole autrichienne et de Frédéric Bastiat. Ce blogue tentera d'expliquer cette année un peu mieux ce modèle à ses lecteurs.

Royal-Artillerie souhaite le meilleur aux princes et princesses de la grande maison de France. Aux royalistes, qu'ils serrent les rangs dans leurs compagnies respectives, les temps sont à grains et les démâtages possibles. Le but est pour tous le même : au Roi et vite ! Et 2010 sera l'Année Henri IV !

Bonne Année
2010



Une faute d'orthographe, de grammaire, une erreur à signaler ? Contactez le piéton du roi à l'adresse donnée en bas de page et proposez votre correction en indiquant le titre ou l'url du billet incriminé. Si l'article vous a plu ou déplu, vous pouvez le faire suivre à un ami en cliquant sur la petite enveloppe ci-dessous :

12 commentaires:

  1. Je vous (nous) souhaite, également une bonne année 2010.
    L'année passée, a été riche en évènements royalistes: mariages, naissances, livre d'un prince, qui marche plutôt bien et en dehors de la sphère "royco", futur naissance, chez les "Anjou"...reste à marquer l'essai, maintenant, mais c'est de notre ressort, aussi, là où nous sommes.
    La question économique est aussi très importante.
    En ce qui me concerne, je suis plus "protectionniste" que vous. Je suis partisan, d'une "troisième voie", entre le socialisme d'État et le libéralisme effréné.
    En tout cas, il faut moraliser l'économie(plafonner les bonus des traders et créer un vrai malus pour les grands chefs d'entreprises, qui ont failli et non leur donner des "parachutes dorés") et rendre au politique, ses lettres de noblesse.Ce n'est pas à l'économie à dicter sa loi, mais aux politiques.
    Bonne année à vous, et à tous vos lecteurs !

    RépondreSupprimer
  2. A vous aussi, Monsieur Catoneo !

    RépondreSupprimer
  3. Je vous en remercie.
    C.

    RépondreSupprimer
  4. Bonne année au blog Royal-Artillerie et à son rédacteur.
    Que 2010 nous apporte des "solutions".
    :)

    RépondreSupprimer
  5. Bonne année 2010 Catoneo.

    RépondreSupprimer
  6. Mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

    PS : Auriez-vous la gentillesse de faire en sorte que mon compte sur VLR soit de nouveau actif ? J'ai eu quelques soucis suite à une modification de profil... Merci.

    Méro.

    RépondreSupprimer
  7. Mes meilleurs voeux légitimistes aux lecteurs de RA et à son auteur!

    Que chacun tire le plus de profit possible du dernier texte de VLR...

    http://www.viveleroy.fr/article85.html

    ... à commencer par ceux qui ne tirent même pas les leçons du passé: votre réponse à Voxifera sur l'AR jeunes était on ne peut plus pertinente, le réalisme n'est pas l'aigreur!

    RépondreSupprimer
  8. Bonne année à l'artillerie de papier. Indispensable, même si elle ne suffit pas au combat royaliste.
    Tous mes voeux à Catonéo.

    RépondreSupprimer
  9. @ Méro,
    J'ai passé votre requête à PVO. Moi-même je rencontre parfois des difficultés.

    @ Lulo,
    Je redis qu'on peut encadrer le lien hypertext désigné par une balise (a) qui permet d'y accéder d'un clic.
    S'en détourner vous prive de lecteurs. Dommage, car l'article signalé est très bon, et se marie avec la technique dialectique trotskyste des enceintes de débat, technique parmi les plus développées.
    :)

    RépondreSupprimer
  10. Très heureuse Année 2010 !

    Je ne suis pas aussi optimiste que vous quant à la pertinence des actes publics de certains de ces princes, mais je comprend la nécessité d'inspirer dynamisme et esprit positif !

    RépondreSupprimer
  11. A Kardaillac,

    Je redis que je n'entends rien à ce jargon informatique! De toute manière, le lecteur curieux fera un copié-collé, ou bien cliquera sur mon pseudo pour arriver à bon port... Et si la perspective d'assumer trois ou quatre gestes sur son clavier lui est insupportable, il fera bien de commencer une sérieuse introspection!!!

    L'article est d'autant meilleur qu'il a presque quarante ans... et que ses leçon n'ont pas été prises en compte par ceux qui se prétendent "contre-révolutionnaires" et qui fonctionnent exactement en sociétés de pensée.
    Deux exemples:

    1)Le "Forum Catholique": quand ils devraient surtout suivre les gens compétents (le clergé, qui est quand même là pour ça...), les laïcs exposent leurs OPINIONS dans des domaines théologiques où ils n'ont aucune compétence. La liberté et l'égalité des participants est assurée, autour d'une "fraternité catholique", tandis que concrètement n'importe qui peut dire n'importe quoi: la Vérité est diluée dans l'opinion de chacun.

    2) Le royalisme oecuménique: là encore, la liberté de dire tout et n'importe quoi est parfaitement assurée, de même que l'égalité entre intervenants: personne n'a raison! Et le moteur est bien la "fraternité royaliste": "retranchons une part de nos OPINIONS pour travailler tous ensemble au retour du roi!"
    Et qu'en sort-il concrètement? Un livre blanc où chacun donne son opinion, et qui sert à mesurer le diamètre exact du nombril national-libéral-royaliste...

    Dans les deux cas, les esprits sont parfaitement libéralisés, car la Vérité est rejetée loin du "débat": la Révolution a gagné, car elle est d'abord UNE PRATIQUE, et le libéralisme pratique, celui des gens qui se proclament anti- ou contre-révolutionnaires, a encore de beaux jours devant lui...
    Seule solution: le retour au réel, aux lois naturelles et révélées.

    RépondreSupprimer
  12. Meilleurs voeux Caton.
    Longue vie au blog Royal-Artillerie !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. On peut utiliser les balises a, b et i dans leur rédaction. Pas de commentaires "anonymes".

Printfriendly