samedi 14 mars 2009

Colloque AF à SciencesPo

porche de la rue St GuillaumeLe site indispensable Maurras.net annonce au détour de sa rénovation le troisième colloque de SciencesPo sur L'Action française. Ayant goûté la production des deux premiers, j'invite tout lecteur francilien de ce blogue à prendre la peine d'assister à une demi-journée au moins de cet évènement exceptionnel. Le thème général de ces colloques est "L'Action Française - culture - société - politique" et la troisième tenue s'intitule :

« Le maurrassisme et la culture »

Le colloque piloté par Olivier DARD, Michel LEYMARIE et Neil McWILLIAM, est organisé au 56 de la rue Jacob à Paris dans le cadre du Centre d'histoire de Sciences Po avec le concours de l'Institut de Recherches Historiques du Septentrion de Lille, du Centre Régional Universitaire Lorrain d'Histoire de Metz et de la Duke University de Caroline du Nord.
Voici un abrégé du programme que vous pouvez consulter in extenso en ligne en cliquant ici.

Mercredi 25 mars après-midi : "Avant le premier conflit mondial"

Thèmes : De Drumont à Maurras, une veine pamphlétaire ; Léon Daudet pamphlétaire ; Bainville, une critique culturelle éphémère ? Autour de la Revue critique des idées et des livres ; L'Indépendance avec ou sans Maurras ? Les chroniques de la vie ordinaire dans L’Action française.

Jeudi matin 26 mars : "Philosophie, politique et esthétique (1)"


Thèmes : Les philosophies bergsonnienne et blondélienne face au maurrassisme ; Les maurrassiens et Péguy ; Gide, un « anti-Maurras » ? Maurras et la notion de race ; Against Kant and Kultur: The Cultural Criticism of the Action française in the Great War ; Les germanistes français et le maurrassisme : le cas Louis Reynaud.

Jeudi 26 mars après-midi : "Philosophie, politique et esthétique (2)"

Thèmes : Maurras lecteur de Rousseau et de Chateaubriand ; Discordances dans l’interprétation du classicisme maurrassien ; L'anti-romantisme des maurrassiens ; Maurras et l’Antiquité ; Maurras, les maurrassiens et Jeanne d’Arc ; Maxime Réal del Sarte (1888-1954), sculpteur engagé.

Vendredi matin 27 mars : "Figures et acteurs"


Thèmes : L’Action française et la question de l’art national ; Henri Massis ; Thierry Maulnier ; Trois enquêtes et un hommage ; Les Camelots du Roi, une jeunesse engagée dans la fiction romanesque.

Vendredi 27 mars après-midi : "Sous Vichy et après la Deuxième Guerre mondiale"

Thèmes : Du classicisme réactionnaire à celui de la Résistance française : l’Action Française, “The Wagner problem”, et le compromis idéologique de Vichy ; Des maurrassiens aux prises avec le nationalisme intégral (1941-1948) : rupture résistante ou coexistence ? Maurrassiens et gaullistes en revues ; L’Action française, l’histoire et les historiens après 1945 ; Boutang/ Maurras : relecture ou révision ?
Conclusion des travaux.

Aux pupitres
(par ordre d'entrée sur l'estrade) :
Michel Leymarie, Michel Grunewald, Grégoire Kauffmann, Philippe Secondy, Christophe Dickès, Laurent Joly, Thomas Roman, Priscilla Parkhurst Ferguson, Neil McWilliam, Michael Sutton, Jérôme Grondeux, Jean-Michel Wittmann, Carole Reynaud Paligot, Martha Hanna, Robert Kopp, Gaetano De Leonibus, Christian Amalvi, Gerd Krumeich, Agnès Callu, Michela Passini, Olivier Dard, Ludovic Morel, Francis Balace, Pierre Nora, Jane Fulcher, Bénédicte Vergez-Chaignon, Rodolphe Lachat, Guillaume Gros et Jean-François Colosimo.

INSCRIPTIONS

S'inscrire sans tarder par e-mail à : contact.centre-histoire@sciences-po.fr
ou par fax au 01 58 71 71 96

56 rue Jacob
ARCHIVES

I.- Compte-rendu du premier colloque L’Action Française : culture, politique, société (I)
Paris — 21, 22 et 23 mars 2007
Une recension par Tony Kunter chez Maurras.net en cliquant ici .

II.- Compte-rendu du deuxième colloque L'Action Française : culture, politique, société (II) : Charles Maurras et l'étranger.
Metz - 15 et 16 mai 2008
Un ouvrage d'Olivier Dard et Michel Grunewald présenté chez le même.




Si l'article vous a plu ou déplu, vous pouvez aussi le faire suivre à un ami en cliquant sur la petite enveloppe ci-dessous :

2 commentaires:

  1. Super ! Mais pourquoi il n'y a aucune annonce chez les chapelles ou sur les Manants.
    Les gardiens de l'héritage seraient-ils vexés ? Ou l'héritage doit-il rester confiné à l'hermitage ?
    :)

    RépondreSupprimer
  2. Tony Kunter livre son compte-rendu du colloque SciencesPo sur Maurras.net : cliquer ici ! C'est indispensable.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. On peut utiliser les balises a, b et i dans leur rédaction. Pas de commentaires "anonymes".

Printfriendly