mardi 19 mai 2009

Jean-Philippe Chauvin

ChauvinCandidat à l'Ouest pour l'Alliance Royale aux Européennes, Jean-Philippe Chauvin sous sa guise de trotskard est un débatteur redoutable. Issu de la province excentrique celte - on y forme les druides - , il fut dressé à la pédagogie offensive dans la ZEP fatale à plus d'un des Mureaux, avant que de poser sa biasse de prof d'histoire au prestigieux lycée Hoche de Versailles. Sans doute l'Inspection d'académie jugea-t-elle que la cité royale finirait pas le dissoudre. Que nenni ! Les mânes de nos rois l'ont au contraire boosté : il attaquait Devedjian l'occidenté dans la partielle de Bourg-le-Reine en 2005.
Royal-Artillerie ne se lancera pas dans l'exégèse des thèses chauvines car l'impétrant n'a besoin de personne pour sa propagande, comme le souligne sa revendication d'électron libre du Roycoland.

Nous ne briserons pas un secret en disant qu'il est dans un certaine empathie avec Bertrand Renouvin qui approche de l'âge de la retraite. Le meilleur vecteur de son message politique étant lui-même, nous vous invitons à l'écouter ci-dessous et à courir à son blogue de combat royaliste ici.



Mais déjà des souvenirs politiques vous attendent : tout ce que vous vouliez savoir sur le royalisme et Jean-Philippe Chauvin sans jamais oser le demander s'y trouve.

Si vous habitez le Grand Ouest, votez le 7 juin pour Jean-Philippe Chauvin et sa liste. Vous participerez à la réacclimatation de l'idée monarchique en France, car c'est bien de notoriété qu'elle a le plus urgent besoin et vous ne le regretterez pas.



Si l'article vous a plu ou déplu, vous pouvez aussi le faire suivre à un ami en cliquant sur la petite enveloppe ci-dessous :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés. On peut utiliser les balises a, b et i dans leur rédaction. Pas de commentaires "anonymes".

Printfriendly