jeudi 4 juin 2009

MoDem non miscible

Bayrou AppleLe MoDem m'a tendu son programme ce matin à l'entrée de la gare, en 69 propositions, programme érotique s'il en est ! Sarnez a-t-elle compté ? Je l'ai lu.
S'il est entendu que le parti de François Bayrou est "européen", cette lecture vous convainc qu'il est tout à fait fédéraliste, à voir la masse de taxes recommandées pour le budget commun. Quarante-neuf des propositions du MoDem ne sont pas miscibles dans un programme européen monarchiste, soit pour fédéralisation agravée, soit pour électoralisme outré ; trois se discutent et dix-sept pourraient être agrégées au nôtre. Nous n'allons pas dévoiler les vingt positions de Marielle de Sarnez, mais parler de quatre d'entre elles qui sont emblématiques :

(1) - Repenser nos modes de transports, de production et de logement. La mise aux normes durables des bâtiments et le développement des transports propres permettra d’importantes économies d’énergie (patte Benhamias).
L'Europe n'a pas de prise sur les process d'usine ou la qualité des logements sauf à normer sans vergogne le dernier clou de charpente ; par contre elle est utile pour assainir les réseaux de transport inter-européens et libérer notre continent du racket des camions.
pénichesLa voie d'eau est le moyen naturel le plus écologique et le moins cher (cette conjonction est rare) ; il faudra y obliger tous les pondéreux et les "encombrants" (containers, citernes), et dans les régions dépourvues de voies d'eau, passer au ferroutage ou tout autre mode (multimodal) empruntant le chemin de fer. Il ne resterait de camions que pour les derniers cent kilomètres. Les pays alpins y arrivent et offrent un test en vrai grandeur qui rend inutile les habituels tâtonnements français de précaution !

(2) - Construire une solidarité énergétique européenne en coordonnant la gestion de nos stocks et en créant des infrastructures d’acheminement vers les pays menacés de pénurie (patte Lepage).
C'est intelligent. Très ! Les réseaux d'énergie avec noeuds de stockage bien disposés sont une parade au chantage russe, et tout autre bientôt.

(3) - Promouvoir une agriculture européenne de qualité qui vise la sécurité alimentaire, qui protège l’environnement et qui maintient un tissu d’exploitations à taille humaine (patte Bayrou).
Cette proposition participe de la réforme de la PAC. Il faut commencer à s'éloigner de l'agriculture productiviste mais la taille du marché étant un facteur de développement des techniques nouvelles (ou d'avant-guerre) dans un souci de qualité et d'environnement, ce marché commun doit rester organisé.

(4) - Service civique européen (patte Kahn).
pompiers en forêtCouplée à l'intensification des échanges d'étudiants et d'apprentis, cette mesure permettrait d'ouvrir un peu plus l'esprit de la jeunesse, favoriserait l'apprentissage de langues étrangères (comme le font naturellement les Scandinaves) et commencerait à faire naître une certaine complicité européenne qui se distinguerait de certains patriotismes périphériques qui nous prennent en otage parce que nous n'avons pas la "fibre européenne" pour leur résister. Je pense à la Géorgie ou l'Arménie.
L'idée est certainement à creuser, surtout si l'on avance dans le projet d'une défense commune. Se connaître mieux est toujours positif.

Qu'en est-il de l'Alliance Royale sur ces sujets ? « L’Alliance Royale veut placer au cœur de toute coopération entre les pays européens, trois principes fondamentaux : la souveraineté des Etats, la subsidiarité dans les institutions, et la solidarité dans l’espace naturel européen.»

Aucune des coopérations relevées ci-dessus n'est jouable sans souveraineté des Etats, car elle ne peut pas être mise en oeuvre par des nations-ectoplasmes. Un poing fermé est plus fort que chacun des cinq doigts mais additionne la force de chacun. Elémentaire, mon cher Watson ! D'ailleurs la Commission serait bien incapable de s'y substituer car incapable de gouverner au quotidien, elle se contente de s'y immiscer à temps et contretemps.
La subsidiarité est mue par le principe du meilleur niveau ponctuel de gouvernance ; ça colle. L'organisation des marchés couverts de ma ville pourrait ressortir au domaine exécutif de la sous-préfecture (ce qui n'est pas le cas puisque les normes des étals de produis frais sont bruxelloises), mais les normes de sécurité active et passive des automobiles doivent être européennes puisqu'elles peuvent circuler partout, et une signalisation routière unique ne serait pas du luxe.
Et la solidarité inter-européenne va de soi ; sans pour autant se rapprocher du Front National et discuter en commission parlementaire si historiquement les fours à charnières droites étaient plus rapides à charger que ceux dont la porte s'ouvrait sur des charnières gauches. D'accord, c'est un détail ! Mais qui pour certain a de l'importance ...[censuré].

barrosoRestent 49 propositions électorales complètement inacceptables, à la limite, stupides, comme de créer un régulateur financier européen unique, ou encore développer un plan européen pour le handicap ! Une bonne chose quand même à la fin : François Bayrou et le MoDem sont à fond contre la réélection de José Manuel Barroso au motif assez vache que loin des caméras, c'est finalement un cossard ! L'Alliance peut rejoindre le MoDem dans l'action mais pour la raison inverse : la nonchalance lusitanienne du président Barroso l'incline naturellement à sous-traiter sa réflexion aux Atlantistes recrutés dans l'entre-deux-eaux. Pas mal pour un Mao spontex formaté à l'extrême gauche et qui a atteint le camp des néoconservateurs américains ! Exemple de carrière traversante sur convictions à citer dans les écoles du parti (ou de pensée).

DEHORS BARROSO !


Pourquoi un billet sur le programme du MoDem ? Peut-être le dirons-nous la semaine prochaine si Dieu nous prête vie après ces élections. Mais si vous n'avez pas de liste AR dans votre circonscription régionale, et si vous désirez marquer votre désapprobation avec le président Sarkozy, ce n'est à mon avis pas avec le MoDem que vous y réussirez. Ça schmoute les traîtres du marais fumant, on en a vu s'échapper beaucoup ; Santini, Morin, Cavada pour faire court.
Pour les autres, donnez-vous la peine de voter avec votre cerveau et téléchargez la liste AR sur votre imprimante.


Postscriptum : Aux dernières nouvelles, les influenceurs statisticiens ont rétrogradé le parti béarnais derrière le trio infernal Cohn-Bové-Joly qui médiatiquement lui est supérieur !



Si l'article vous a plu ou déplu, vous pouvez aussi le faire suivre à un ami en cliquant sur la petite enveloppe ci-dessous :

2 commentaires:

  1. Le débat de foire chez Arlette Chabaud hier soir a montré que Bayrou sondait le scandale pour améliorer le score de sa liste, ce qui ne va pas exactement plaire à JFK et Benhamias.

    Belle soirée sur la démocratie parlementaire !

    RépondreSupprimer
  2. JF Kahn a déjà répondu. Effectivement, il déteste !

    D'un autre côté, la saillie du béarnais dédouane les têtes de listes si les scores sont mauvais. Ils pourront toujours prétendre que le pétage chez Chabot leur a coûté des voix !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. On peut utiliser les balises a, b et i dans leur rédaction. Pas de commentaires "anonymes".

Printfriendly