vendredi 23 octobre 2009

Noir - Impair et Manque

Un politicien accompli nous est né à la clinique Pujadas hier. La maïeuticien faisait de l'huile en direct, jouant sur quelques minutes, ou sa carrière ou le placard.
Le dauphin hongrois accepte d'être élu au conseil d'administration de l'Etablissement Public d'Aménagement de La Défense. Papa m'a dit¹ que c'était mieux pour la suite. Il a l'étoffe des grands, puisque dans notre démocratie d'opinion en images, il a tout compris : ça se passera devant une caméra, entre quatz'yeux. C'est de cela que voulaient nous convaincre les confectionneurs de Levallois, éblouis avant-hier, dépités ce matin. La C6 tout cuir blanc avec bar encastré et peau de léopard sur la planche, c'est raté.

Comme je le disais au double zéro de macaque² qui m'interviewait ce dimanche, un monarchiste fondamentaliste comme moi ne peut être agacé par les successions politiques, même au bénéfice d'un glandeur doué pour les lucarnes, portant blond, bien marié, licencié bientôt ! En revanche, je déteste les c...
HamonRegardez le petit Hamon du Havre, il a perdu dans tous les compartiments du jeu démocratique même le plus facile des scrutins d'apparatchik, les européennes. Son CV ne liste que des planques après une licence d'histoire et, sauf trois ans de pantoufle chez IPSOS, l'exercice d'aucune profession. C'est donc au titre de ses mérites enfouis dans l'inconscient collectif socialiste qu'il a obtenu un siège au Conseil d'administration de l'Université Paris VIII (Saint-Denis) sur le contingent réservé au tour extérieur, celui des personnalités engagées dans la vie professionnelle qui apportent le regard des "actifs" aux "contemplatifs". Mais parce que les jetons de présence sont congrus, le même se voit donner une chaire de professeur-associé dès ce mois-ci dans le domaine des "grandes organisations internationales". Il n'a jamais bossé dans aucune organisation internationale, pas même en stage pour le brevet des collèges.
Cette position éminemment favorisée ne le prive pas de déverser sa haine de l'adversaire dans l'outrance comique au moindre non-évènement, comme le cuir de Brice Hortefeux à Seignosse. Que le Parti de Jaurès en soit réduit à communiquer par cet anus artificiel en dit long sur la côte à monter.

gendre de Ben AliQuatrevingt pour cent des chances de succès d'un politicien du modèle occidental reposent sur son entregent à la télévision, et ses capacités de nuisance. Les vingt qui manquent tiennent au matériau à la vente. Ainsi les meilleures idées ne suffisent pas si le vecteur n'est pas au calibre du tuyau de diffusion. Philippe de Villiers semble l'avoir compris qui, fatigué d'insuccès, est parti encaisser son ralliement. Mais un gueule d'enfer médiatique ne suffit pas non plus si le bagage est repoussant. Jean-Marie Le Pen avait tout pour convaincre avant de mettre la tête dans le four à juifs des Allemands en Pologne. Au zinc de Chez Lucien, les mimiles cherchaient où était La France dans tout ça. Nulle part, Durafour !

SassouUn bref regard circulaire au saut du lit de mon radio-réveil m'indique que le monde est cerné par les fils, les neveux ou les gendres. Bush junior est en vacances dans Direct-Matin. Ben Ali prépare son gendre pour 2012, qui s'est vu confié le premier groupe de presse de Tunisie. Ali... Bongo, sic ! Kim Jong-un, le benjamin des soucis coréens, va remplacer Dear Leader à la première rupture d'anévrisme. Joseph... Kabila tient le manche vrillé du No Man's Land congolais. Karim... Wade (Sénégal), Christel... Sassou (Congo Brazza) n'envisagent pas de prendre la bure et développent leur rolexitude. Mais le prince Charles, passablement moisi, attend toujours...
Finalement la Démocratie fait moins recette que ne le prévoyaient les fondateurs wilsoniens de l'Organisation des Nations Unies.
Jean Sarközy de Nagy-Bocsa tient la rampe.


Note (1): Le vrai couche dans la Dauphine, rue de la Santé, en attendant l'ouverture.
Note (2): Le projet d'Un Singe En Hiver avance en férocité et précautions.




Une faute d'orthographe, de grammaire, une erreur à signaler ? Contactez le piéton du roi à l'adresse donnée en bas de page et proposez votre correction en indiquant le titre ou l'url du billet incriminé. Si l'article vous a plu ou déplu, vous pouvez le faire suivre à un ami en cliquant sur la petite enveloppe ci-dessous :

5 commentaires:

  1. Vous oubliez Gamal... Moubarak !

    RépondreSupprimer
  2. Et hier, Bachar el-Assad !

    RépondreSupprimer
  3. Indira Gandhi, Sonia Gandhi, Rahul Gandhi...
    La Démocratie c'est un bluff.
    :)

    RépondreSupprimer
  4. AP Paris - Jean Sarkozy a été élu vendredi matin au poste d'administrateur de l'EPAD (l'Etablissement public d'aménagement de la Défense) par le Conseil général des Hauts-de-Seine. Sans surprise, il a recueilli les 30 voix de la majorité UMP-Nouveau Centre dans le département, contre 15 voix pour la candidate de l'opposition.

    RépondreSupprimer
  5. Il a renoncé à la présidence... Une fissure semble se préparer dans la majorité. Le fils de l'ancien pdt, donnant l'avis d'une partie des députés, avait dit l'autre jour que si Jean S. renonçait ce serait admis. Et le même jour, Raffarin disait que 2012 serait la fin de la V° république et le début du régime présidentiel à l'américaine qui convient à l'actuel pdt.

    Pour ma part, j'estime que la V° est morte depuis longtemps, mais il est intéressant de voir admis ou d'entendre dire que 2012 sera de toutes façons une fin et le début d'autre chose.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. On peut utiliser les balises a, b et i dans leur rédaction. Pas de commentaires "anonymes".

Printfriendly