samedi 1 janvier 2011

Meilleurs Voeux

Bonne année 2011 ! Amour de son prochain, gloire du roi et beauté de la reine.
Bonne et heureuse année aux royalistes de tout poil, survivantistes, providentialistes, communistes, orléanistes, légitimistes, anarchistes et monarchiens, bonne et heureuse année à la France qui travaille et ne ploient que sous les taxes, à nos soldats engagés contre la Bêtise, à nos expatriés qui se battent encore pour nos usines ou nos banques, bonne année au sous-brigadier-chef des Renseignements Généraux Rajeunis abonné à ce blogue qu'il subit en silence, bonne année à moi car ça va secouer.
Notre beau pays, que nous ne méritons pas toujours, est à la merci d'un gnome. Nul ne sait où il gîte, lui-même s'ignore ! Un jour prochain ou lointain dans le monde de la totale incertitude, un analyste payé au mois chez Fitch, Moody's ou S&P's, aura sa crise de foie, sinon une constipation tenace ou le rhume des foins et devant la machine à café où se négocient les notes, la France perdra le triple AAA. Les marchés ne connaissant que deux émotions, l'hystérie et la panique, la spirale de notre banqueroute, dès ce jour à maudire dans l'histoire, prendra des tours dans une accélération constante que brisera notre désintégration financière. Alors comme nous l'avons vu ailleurs, la République saturnienne dévorera sa propre société pour maintenir hors de l'eau le plus longtemps possible la tête de sa nomenklatura, en attendant... les secours américains !

Les évènements sont imprévisibles par construction de l'histoire, sinon où serait le plaisir de savoir Louis XVI mort à cent ans dans les bras de Marie-Antoinette au Hameau de Versailles. Quoiqu'il arrive en 2011, la situation est dégradée à un point tel que les minorités agissantes ou présumées telles, devront être à l'heure. A défaut, elles signeront leur inutilité sur la carte politique de la nation. L'insurrection qui vient ne dit pas d'où, le "gnome" ne préviendra pas, les Gamelins de Bercy n'ont aucune chance de parer le coup, ils trichent trop et depuis trop lontemps sous le parapluie monétaire allemand pour improviser, et ils n'ont pas le prestige nécessaire pour que se détournent pudiquement les yeux du Marché au spectacle de notre indigence. Cash ! On paiera cash ! Et ce sera le krach social. Ouff !
Sommes-nous prêts ?
Sommes-nous aujourd'hui près de propager largement et sur une durée indéfinie nos solutions politiques de bon sens afin que le jour venu, le peuple laisse passer le roi ?
Nous n'avons aucune organisation du calibre exigé par l'enjeu, les caisses sonnent creux, les légitimites se divisent et les responsables du parti d'Orléans, après trois ans de mûre réflexion, ont convenu de lancer une convention nationale des royalistes, ... en juin prochain. Rien ne presse depuis soixante ans qu'on attend que le ciment prenne !

Remettons-nous en à la Providence - une fois n'est pas coutume - qui elle seule peut arracher le royalisme aux ornières de ses incapacités. Autant dire que nous disparaissons. Et dans l'attente, souhaitons nos meilleurs voeux de bonheur et prospérité à nos princes entourés de leur famille.

Que vive le roi !


Skoäl !

Une faute d'orthographe, de grammaire, une erreur à signaler ? Contactez le piéton du roi à l'adresse donnée en bas de page et proposez votre correction en indiquant le titre ou l'url du billet incriminé. Si l'article vous a plu ou déplu, vous pouvez le faire suivre à un ami en cliquant sur la petite enveloppe ci-dessous :

9 commentaires:

  1. Vive le roi quand même, et meilleurs vœux a tous !

    RépondreSupprimer
  2. Tous mes meilleurs vœux à vous aussi cher ami.En espérant que la Divine Providence n'ai pas oublié son sonotone et vous entende !
    En attendant là où nous sommes continuons à "murmurer le nom du roi"; il finira bien par venir un jour...

    RépondreSupprimer
  3. Bonne et heureuse année à vous Catonéo ! Au plaisir de vous lire toujours et encore sur Royal Artillerie ! Tous mes voeux ! Cadoudal .

    RépondreSupprimer
  4. Bonne année 2011 à tous les royalistes debout.

    RépondreSupprimer
  5. Que l'an neuf voit le royalisme exploser au grand jour en France!
    Les princes bougent, bougeons. Je suis moins pessimiste que Catonéo, à qui je souhaite le meilleur.

    RépondreSupprimer
  6. Je remercie sincèrement ceux qui ont pris la peine de poster ici leurs voeux de nouvel an pour Royal Artillerie. Dégagé de certaines obligations, c'est sur cette plateforme que nous pourrons nous retrouver désormais.

    Deux paragraphes du discours de voeux 2011 du président de la République sont consacrés à la conjuration du mauvais sort, mauvais sort que nous évoquons dans les nôtres.
    On parle donc de la scission de l'Eurogroup dans les hautes sphères, et pas seulement dans les humeurs d'économistes;

    RépondreSupprimer
  7. Dix-sept mille mercis, cher catonéo !

    Sans ce billet découvert ce matin, le catamaran CRIL17 aurait probablement disparu en mer, sans laisser de traces ...

    Sainte et royale année Clovis pour vous-même et tous vos lecteurs !

    RépondreSupprimer
  8. Je vous souhaite une très heureuse Année 2011, Catoneo, ainsi qu'à Royal Artillerie !

    Certaines initiatives sont en cours d'installation, dont on ne parle pas encore... par rapport à la sensation d'immobilisme de ces dernières années on peut dire que le royalisme en général ne se porte pas mal...

    Ce ne sera évidemment possible que si, comme vous le disiez récemment quelque part, un chef parvient enfin à réunir ce qui peut l'être.

    RépondreSupprimer
  9. Bonne année à Royal Artillerie et au piéton du roi toujours vigilant.
    Santé !

    Gérald

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. On peut utiliser les balises a, b et i dans leur rédaction. Pas de commentaires "anonymes".

Printfriendly