Index alphanumerique

jeudi 27 septembre 2012

Mondial 2012

Ceci est la troisième version du billet consacré au Mondial de l'Auto 2012, les deux premières ont été scrappées au bénéfice de la version plaisir mécanique. L'une démontrait que monsieur Montebourg est une nullité industrielle, l'autre que Peugeot devrait se séparer de monsieur Varin si la marque entend vendre des voitures. Mais à quoi bon ?

Il est rare que les constructeurs aient le loisir de développer le modèle de leur rêve, au lieu de quoi ils recherchent en permanence des solutions techniques répondant aux défis de l'environnement économique qu'ils affrontent. Il nous a paru intéressant de faire un article sur les nouveaux moteurs 3 cylindres.
Cantonnés longtemps aux voitures sans permis, ils étaient réputés bruyants et tremblants. Mais les ingénieurs ont cherché avec eux compacité et gain de poids sur le train avant. Ces moteurs sont désormais sophistiqués, avec calage variable de la distribution, collecteur d'échappement dans la culasse, frottements ultra-réduits, équilibrage global bloc et ancillaires ou par un second arbre, injection directe turbocompressée.

Parmi ces moteurs nous choisissons le TCE90 de la Clio 4 et l'Ecoboost de la Ford Focus qui a lancé la mode.


Comme on l'a découvert à Genève, le bloc super-compact Renault de 899 cm³ - c'est à peine plus que la cylindrée de la Dauphine 1090 - développe 90 chevaux à 5000 t/min et un couple de 121NM dès 1750t/min (135NM à 2.500t). Consommation exceptionnellement basse de 4,3L/100km. Technologie :

- Deux arbres à cames en tête commandant 4 soupapes par cylindre,
- Distribution actionnée par chaîne (exit la courroie)
- Injection directe à terme, cette année-modèle serait livrée en injection indirecte
- Turbocompresseur
- Pompe à huile à cylindrée variable
- Distribution variable (VVT) à l'admission (variable valve timing)
La vidéo technique ci-dessous vaut mieux qu'un long discours. C'est de l'innovation, et qui mieux est, sur un modèle tueur sur le marché européen !
Ce moteur est fabriqué à partir de pièces produites en France et en Espagne (Valladolid) et assemblé en Roumanie.



Mais la Ford Focus n'est pas mal non plus.
Son moteur Ecoboost de 998 cm³ est original. Plus gros que le Renault, il envoie 100 chevaux à 6000t/min sur un couple de 170 Nm à 1500t/min pour une consommation de 4,8L/100km (donnée constructeur difficile à atteindre, dit-on partout). Il dispose du dispositif Overboost qui rajoute du couple momentanément.
Ce moteur est fabriqué à Craiova en Roumanie.

La vidéo technique ci-dessous est basée sur le 125 chevaux qui est tiré du même bloc.


Le nouvel Ecoboost 1000cc de la Ford Focus



Les autres trois-cylindres modernes du marché sont le Peugeot 1.2VTI (82 chevaux atmosphérique) qui équipe la nouvelle 208 et la C3, il existe un 1.0 de 68 chevaux hors du coup en attendant le montage d'un turbo ; et le Volkswagen 1.0 de 75 chevaux (Seat Mii, VW Up!, Skoda Citigo).

Peugeot EB VTi



Les constructeurs européens restent à la pointe de l'innovation. Leurs fabrications sont de bonne qualité mais leur marché domestique est saturé. Les surcapacités industrielles doivent être annulées à bref délai car elles drainent beaucoup d'argent et ce sont les généralistes qui pâtissent le plus. L'optique de développement ne peut être que mondiale, même pour un constructeur moyen. Les péripéties politiques nationales ne peuvent pas être prises en compte dans le déroulé d'une stratégie. Le modèle de production français est à l'évidence inadapté aux enjeux. Il faut faire l'effort de développer les segments de production où nous excellons et réaménager tout le reste, globalement, comme le montre Carlos Ghosn.




Print Friendly and PDF

4 commentaires:

  1. Carlos Ghosn à RTL ce matin :
    Dans la compétition actuelle entre les constructeurs automobiles, Renault ne peut pas être "une entreprise qui soit en croissance, qui soit saine", si sa base nationale perd de la compétitivité. La situation doit être améliorée, non par une étude supplémentaire, mais par un plan d'actions, des choix de la part du gouvernement.

    De quoi meurtrir les profs du gouvernement qui plus loin que l'étude n'en peuvent mais !

    RépondreSupprimer
  2. Le ministre Montebourg s'est défilé. Il n'a pas eu le courage d'affronter la bronca prévue par les ouvriers à la porte de Versailles.
    Me Montebourg sur son arbre perché et les ouvriers ce n'est pas le même monde. Il a suffi de l'entendre à Florange enfiler des perles pour s'en convaincre. Il s'est mis les syndicats à dos, son avenir s'assombrit.
    Audrey Pulvar l'aura tout à elle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  3. En revenant de la revue....
    mon choix serait la DS3 cabrio :
    http://automobile.portail.free.fr/nouveaux-modeles/31-08-2012/les-premieres-images-officielles-de-la-citroen-ds3-cabriolet/Citroen_DS3_Cab_4.jpg
    La nostalgie de la capote !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. On peut utiliser les balises a, b et i dans leur rédaction. Pas de commentaires "anonymes".