Index alphanumerique

mardi 11 septembre 2012

9-11, onze ans !


AA11 - UA175 - AA77 - UA93 sont les numéros des bombes volantes qui frappèrent les Etats-unis le 11 septembre 2001. Certains parlèrent de kamikazes pour rehausser la combativité des terroristes d'al-Qaïda bien que la lâcheté n'ait jamais été au programme de l'opération Vent divin du Japon impérial lors de la Guerre du Pacifique. Les bombes du 11/9/01 étaient "habitées" par 246 voyageurs - on ne compte pas les assassins pour ne pas salir les victimes - et les cibles (habitées elles-aussi) ne se défendaient pas.

Hommage aux passagers du Boeing 757 Newark-San Francisco qui tentèrent de reprendre en main la situation et provoquèrent le crash de leur avion en rase campagne, évitant de le conduire sur le Capitole de Washington.

Cette année, la onzième, nos pensées vont aux victimes du terrorisme. L'ordonnateur de la quadruple attaque est mort, justice a été faite. Qu'il en soit toujours ainsi jusqu'au dernier des salopards. Il en reste !



Print Friendly and PDF

13 commentaires:

  1. Les salafistes déclarent le 11 septembre comme une grande fête de la Oumma, à Benghazi comme au Caire.
    Don't retreat ! Reload !

    RépondreSupprimer
  2. et bien, vous ne vous cachez pas de votre américanisme. Surpris je suis (comme on dit dans le Finistère) !

    Cela dit, votre blog me plait, je vais le mettre en lien.

    Salutations royalistes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Américaniste c'est beaucoup dire, mais conscient d'une appartenance à l'Occident certainement, un peu comme l'Edit de Caracalla de Régis Debray.
      Pour le reste, atlantiste aussi, par pragmatisme puisqu'il n'y a aucune autre défense crédible à notre portée, sans même parler de nos moyens propres. La survie passe avant les thèses :)

      Supprimer
    2. Ca fait longtemps que votre site est en lien sur la page Roycoland mais jusqu'ici il ne publiait plus beaucoup. Espérons un second souffle.
      J'avais aussi noté qu'il était repris par l'Ecole de journalisme de Lille dans les sept sites monarchistes à surveiller : voir la page Bienvenue au paragraphe "Positionnement du site".
      Longue vie au PSR.

      Supprimer
  3. J'ai la nette impression que vous n'ayez pas compris grand chose à cet évènement. Croire encore que c'est l'islam qui en est le responsable alors que des tonnes de documents circulent et prouvent le contraire n'est pas fait pour vous prendre au sérieux. Il faudrait consulter certaines archives, blog, sites, et revoir vos cours de physique avant de discourir sur le WTC.

    RépondreSupprimer
  4. PS: je suis royaliste depuis 66 et suis assez surpris d'une telle méconnaissance de l'actualité chez des maurassiens doublée d'un réel parti pris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les thèses conspirationnistes sont vieilles comme le monde et s'appuient sur une pseudo-science portée par de pseudo-savants quand ce ne sont pas des "révélations" ou de la gnose.
      Quant à discourir sur le WTC c'est plutôt le fait des tonnes de documents produites sur le dit-complot que sur les billets commémoratifs qui sont sortis ci et là cette semaine.
      Après la barbarie et la bêtise restent les morts.

      Supprimer
    2. C'est évident, vous avez raison.

      Supprimer
  5. L'affaire de Benghazi et du Caire ressemble furieusement à l'instrumentalisation des caricatures danoises par les radicaux en recherche d'audience. Le film est nul à chier mais ce n'est pas important puisqu'on le montre à des foules pré-fanatisées.
    L'autopsie des corps du consulat américain dira si les quatre diplomates ont péri par les fumées de l'incendie ou s'ils ont été abattus sciemment. Dans le second cas, je pense que la réplique américaine (en période électorale) va être sévère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. RTL.be donne le déroulé de l'attaque du consulat américain de Benghazi que je concentre ci-dessous. La volonté de tuer est sûre :
      Une foule en colère se rassemble d'abord devant le consulat pour dénoncer la diffusion sur Internet d'une vidéo réalisée aux Etats-Unis et jugée insultante pour le prophète Mahomet.
      Le consulat est envahi et incendié. L'ambassadeur se retrouve isolé dans le bâtiment et apparemment succombe aux émanations de fumées toxiques.
      Plus tard, un groupe fortement armé attaque une villa voisine où une trentaine de membres de la mission américaine ont été conduits en vue de leur évacuation, protégés par des militaires libyens et américains. Les assaillants tirent sur la villa au mortier, au lance-grenades et au fusil d'assaut.
      Outre l'ambassadeur, parmi les morts américains figurent Sean Smith, un spécialiste des technologies de l'information qui aurait également péri dans le consulat, et deux autres hommes, dont un militaire, morts lors de l'attaque de la villa.

      Supprimer
    2. Voir aussi le témoignage oculaire diffusé par France24. Il confirme l'intention.

      Supprimer
  6. D'après CNN, le meurtre serait la conséquence d'un ordre lancé par al-Zahawiri en représailles de la liquidation d'al-Libi au Warziristan. Le choix de la date de l'assaut n'est pas innocent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoiqu'il en soit, et malgré l'élection d'un premier ministre libyen appartenant à la diaspora islamiste, l'éradication des cellules djihadistes de Cyrénaïque est lancée. Les brigades "Omar Abdul Rahman" seront traitées en premier, à moins qu'elles ne passent Egypte pour compliquer la vie aux Frères musulmans du Caire !
      Quant au mouvement "Ansar Al-Charia",présent en Libye mais aussi au Maroc, en Tunisie, au Yémen, il a du souci à se faire s'il est prouvé qu'il est impliqué dans l'émeute de Benghazi.

      Supprimer

Les commentaires sont modérés. On peut utiliser les balises a, b et i dans leur rédaction. Pas de commentaires "anonymes".