Index alphanumerique

vendredi 1 juillet 2016

La Somme, l'autre bataille des géants


coquelicots

La bataille la plus meurtrière de la Grande Guerre se disputa sur le front anglais. Après cent-quarante jours de combats titanesques et 273000 morts, les forces de l'Empire britannique allié aux Français repoussèrent les Allemands à douze (12) kilomètres au nord de la Somme. Ceux-ci laissèrent 170000 tués dans l'affrontement. On n'a pas fait plus terrible depuis.




Pour aller au fond, il faut lire le dossier de William Phillpot dans la Revue Historique des Armées (n°242): l'armée britannique sur la Somme. Extraits du site anglais History, sur le premier jour de l'offensive :

The Somme campaign in 1916 was the first great offensive of World War I for the British, and it produced a more critical British attitude toward the war. During and after the Somme, the British army started a real improvement in tactics. Also, the French attacked at the Somme and achieved greater advances on July 1 than the British did, with far fewer casualties. But it is the losses that are most remembered. The first day of the Somme offensive, July 1, 1916, resulted in 57,470 British casualties, greater than the total combined British casualties in the Crimean, Boer, and Korean wars.

Nous ajouterons que les Anglais, particulièrement attentifs au soutien apporté par leurs chevaux (ils avaient amené 18000 vétérinaires en France), en perdirent sept mille le seul premier juillet 1916 !



Print Friendly and PDF

2 commentaires:

  1. Au champ d’honneur, les coquelicots
    Sont parsemés de lot en lot
    Auprès des croix; et dans l’espace
    Les alouettes devenues lasses
    Mêlent leurs chants au sifflement
    Des obusiers.
    Nous sommes les morts,
    Nous qui songions la veille encore
    À nos parents, à nos amis,
    C’est nous qui reposons ici,
    Au champ d’honneur.
    À vous jeunes désabusés,
    A vous de porter l’oriflamme
    Et de garder au fond de l’âme
    Le goût de vivre en liberté.
    Acceptez le défi, sinon
    Les coquelicots se faneront
    Au champ d’honneur.

    John Mac Crae. "Au champ d'honneur" (traduction de "In Flanders Fields")

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. On peut utiliser les balises a, b et i dans leur rédaction. Pas de commentaires "anonymes".