dimanche 4 juin 2017

Tian'anmen 89

 Les étudiants, employés et ouvriers de Tian'anmen ont aujourd'hui vingt-huit ans de plus, et ont gardé les mêmes convictions libertaires. Ils sont du gibier pour le pouvoir chinois, mais dispersés et réfugiés à l'étranger, ils ne peuvent être atteints facilement. La seule riposte à la modeste diffusion de leurs idées est de couper par tous les moyens les moyens de le faire. Alors s'organisent-ils sur les réseaux sociaux en se méfiant des intrus et autres agents provocateurs de la Crasse communiste ; ils entretiennent des cercles d'amis, fréquentent des gens intelligents, continuent à leur façon le combat pour les libertés publiques et politiques, douce utopie qui fit surgir les chars de la gérontocratie peureuse au petit matin du 4 juin. La guerre de l'intelligence est sans fin.
Salut aux morts !


Printfriendly