Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2017

Le Château de Passin

Pour terminer l'année 2017 en fanfare, voici le Débuché de Paris au complet dans "Le Château de Passin". Il n'est aucune explication plus utile qu'écouter ce qui reste malgré tout la meilleure société de trompes de France. A l'an prochain ! Si la trompe de chasse vous intrigue vous pouvez en savoir plus en cliquant ici . Une Dampierre

Nécrologie

  Le blogue Royal-Artillerie présente ses condoléances attristées à Doña Carmen Martínez-Bordiú, seconde Duchesse de Franco, pour la perte de sa mère affectionnée, Doña María del Carmen Franco y Polo qui manquera beaucoup à tout son entourage, ses enfants, petits-enfants au premier rang desquels le Duc d'Anjou, Louis Alphonse de Bourbon, son épouse et leurs propres enfants. Qu'elle soit accueillie au Ciel comme une bonne personne. Resquiescat in pace ! Eulogie de la duchesse par le duc d'Anjou en cliquant sur l'image ©Hola!

Code 50.50.0

Aujourd'hui, Boxing Day ! Les jeux sont faits, rien ne va plus ! Impair, passe et manque ! Mariano Rajoy se retrouve dans la même situation qu'il y a trois mois, mais une situation aggravée puisqu'il est confirmé maintenant que la Catalogne est coupée en deux, non seulement en voix, au Parlement de Barcelone mais aussi dans ses territoires. En effet, peu de villes ou circonscriptions sont à 50/50. Elles sont presque toutes franchement d'un côté ou de l'autre et le sol de la Généralité est largement républicain. La presse espagnole en a fait l'inventaire comme dans l'article de la Vanguardia : La mayoría independentista del 21-D sobre el mapa catalán . Mais Le Figaro s'est lui-aussi distingué remarquablement dans ce travail (ndlr: depuis lors, le PPC a repris un siège à Ciutadans à Tarragone, donc totalise 4 sièges) . Infographie ©Le Figaro. Merci. Même si la coalition indépendantiste (qui n'est pas encore formée) voulait ressusciter la conjura

À Dieu Vat !

Même si la source coule en orient, la Nativité a quelque chose de spécial en ce qu'elle représente la revendication occidentale de vérité universelle que nous dénient toutes les autres religions. Entre deux pipes, André Malraux proclamait que le XXIè siècke siècle serait celui des religions alors qu'à sa mort elles étaient toutes en perdition, la Raison ayant vocation à partout l'emporter. Qu'a-t-il vu dans la fumée de coquelicot qui lui fasse penser qu'elles allaient renaître et se renforcer comme jamais, et que par l'essence même du prosélytisme de la foi, elles pousseraient à la guerre ? Si on attendait des frictions entre musulmans et chrétiens, peu auraient prédit un génocide perpétré par les bouddhistes du Petit véhicule sous le regard impassible d'un prix Nobel de la paix. Ci et là se renforcent les positions. L'archidiocèse de Singapour, ville-Etat où coexistent trois grandes civilisations, l'indienne, la malaise et la chinoise, vient d

Note d'étape Catalogne 21-D

Oriol Junqueras Les élections de ce jeudi en Catalogne ne seront pas plus déterminantes que les précédentes et l'escroquerie démocratique qui veut qu'à la moitié des voix plus une, la courte majorité soit en droit d'opprimer la courte minorité n'y changera rien. C'est ce qui s'est passé ou presque sous les gouvernements catalanistes successifs. Ils eurent les pleins pouvoir sur l'éducation, la langue administrative, la culture (radio, télé...) et les travaux publics (les procès en corruption font rage). Leurs rivaux n'obtinrent que le droit de se taire. Les sondages donnent à nouveau les unionistes et les catalanistes au coude à coude mais un fait nouveau peut rebattre les cartes : les trois partis indépendantistes se bouffent le nez, Oriol Junqueras depuis sa prison dénie toute légitimité à Carles Puigdemont qu'il traite de fuyard. Les points de dispute dépassent cette querelle, à mon avis justifiée, mais ne sauraient affaiblir l'addition

Mort des rois

L'office public de la pensée conforme a beau faire à jet continu la promotion des valeurs républicaines, sans jamais souligner ce qu'elles ont de spécifiquement républicain, l'intérêt que portent les gens à la vie des familles royales devrait le faire douter de la pertinence de son combat. D'ailleurs au niveau zéro de l'analyse sociologique le micro-trottoir révélerait l'incapacité de la plupart des piétons à citer pour valeurs plus que la devise aux frontons des bâtiments : liberté, égalité, fraternité. Au vu de la marche du monde dans ce pays, il serait petit jeu de se foutre royalement de ces valeurs, incompatibles et bafouées en permanence par l'Etat français ; ce n'est pas non plus l'objet de ce billet. Par contre on reconnaît la ferveur populaire dans la joie et l'affliction qui marquent une certaine fraternité nationale. Les obsèques surmédiatisées d'un roi du rock cramé à la nicotine mais populaire en diable, ont précipité une form

Mirage de la Corse libre

Malgré une participation américaine - la moitié des électeurs n'a pas cru aux élections - la coalition nationaliste a vaincu. La Corse est sur les rails d'une indépendance, sans que l'on connaisse encore la longueur de la voie ferrée. La collectivité unique ou région corse est dès à présent nationaliste. De quelque bord qu'ils se réclament, les partis français sont réputés "continentaux". Dans peu de temps on va sortir les tondeuses. Plus sérieusement, on ne peut plus parler de dérive comme aux temps détonants du FLNC, mais de route ! Reste à la coalition nationaliste a bien joué le coup pendant la courte législature qui s'ouvre au premier de l'an afin de reconfirmer la tendance en 2021, et c'est à partir de la nouvelle législature sexennale que les choses devraient s'enclencher. D'aucuns dont je fus ont pu penser que le sang des douze nations aborigènes mêlé à celui des Ligures, Vandales, Lombards et autres Ostrogoths métropolitain

Trump rallume la mèche

Jérusalem serait donc la capitale impérissable des Hébreux, comme Pékin celle des Hans et Moscou celle des Russes. Nul n'y avait pensé avant monsieur Trump. Ce président est un génie. Les Arabes ont le choix entre plusieurs capitales des califats successifs comme Damas, Bagdad ou Le Caire dans un autre genre. Pourquoi se fixent-ils sur Jérusalem ? En fait, ils s'en foutent. Je m'explique : les gouvernements arabes parrains des Palestiniens en ont ras la chéchia du malheur des Palestiniens, jusqu'à entendre il y a trois jours le prince Mohammed ben Salmane Al Saoud suggérer à Mahmoud Abbas de prendre le village d'Abu Dis comme capitale (et d'arrêter de le gonfler avec toutes leurs récriminations). Dans l'esprit des dirigeants arabes, la guerre a été perdue trois fois contre Israël à leur dépens et débours. Il est plus que temps d'encaisser la défaite et de passer à autre chose. Le seul problème est que les Palestiniens n'ont jamais fait la guerre

Derniers jours tranquilles à Jérusalem

Une chose énorme est advenue samedi dernier, que la presse d'alarme a loupé, occupée qu'elle est à courir les petites phrases, insultes et grivoiseries du microcosme : Jean-Luc Mélenchon aurait envoyé Nathalie Saint-Cricq se faire foutre après l'enregistrement de L'Emission politique de Léa Salamé, ce qui déjà est un défi ! Oui, énorme : Pour mettre les points sur les "i" quant à l'installation d'une base iranienne près de Damas et à 50km de ses lignes, Tsahal a envoyé trois missiles détruire trois bâtiments. Les forces syriennes en ont détruit deux, un seul a tapé. Certaines sources parlent de quatre missiles, mais l'un deux n'aurait été que dévié par une détonation à proximité. Jusqu'ici le Dôme de Fer était israélien, jusqu'ici ! Les boucliers anti-missiles développés par les Américains (Patriot), les Européens (Aster) et les Russes (S-300 S-400 et S-500) - les Indiens et les Chinois en développent aussi sous licence russe

Le gozzo de Djamel

Le bateau d'abord ! La précision du trait suggère qu'il fut dessiné face et profil au poste de carénage avant que d'être couché sous l'aquarelle. La carène de travail ventrue, son étrave forte sans capion, la falque large sur liston et le plat-bord sans cordon signalent presque à coup sûr un gozzo napolitain, du modèle connu dans tous les ports du sud de la méditerranée occidentale. Facile, l'artiste est algérois. La poupe a été entamée ou coupée par l'artiste pour alléger un dessin très chargé. Du pont, il ne reste presque rien, emporté sans doute lors de l'échouement violent. La mer a défoncé le bordage tribord jusqu'à l'ambon de bouchain. Une grande antenne de voile au tiers, improbable encore à poste, un moignon de maître-mât très avancé pour dégager l'espace de travail mais qui exigerait de cabusser la grande antenne au beaupré en latine ou gênerait l'amure de foc en plan carré ; la fine antenne brisée d'un perroquet qui se déch

Le QUAD ! Réponse à "One Belt One Road" ?

Le projet impérialiste des Routes de la Soie rencontre un indéniable succès dès lors qu'il draine d'énormes investissement chinois sur ses axes. Pour mémoire, le faisceau septentrional historique va déjà de la frontière du Turkestan chinois au pont d'Orsk sur l'Oural, par autoroute, pipeline et voie ferrée contiguës, à ce que dit la propagande céleste. Orsk est le poste-frontière entre Europe et Asie. Plus haut, le passage du nord-est que se réservait la Russie confiante en ses brise-glaces nucléaires est déjà parcouru par la marine marchande chinoise. Les travaux avancent bien sur le fuseau méridional qui aboutira à Singapour avec une dérivation à travers le Triangle d'Or vers le Rakhine birman (tiens !) et le Bangladesh (voir la carte et l'article de Royal-Artillerie en cliquant ici) . La voie persique traditionnelle est assez avancée, jusqu'au port "alexandrin" de Gwadar. Gwadar est sur la mer d'Oman au débouché du Golfe persique ; Singapour

Angela Merkel nous plante !

L'hémicycle du Bundestag d'octobre 2017 ci-dessous montre à l'évidence que la coalition de Mme Merkel est très minoritaire, et plus encore si l'on sait que seulement 200 sièges sur 709 lui appartiennent en propre, 46 étant détenus par la CSU bavaroise. Si elle demande de nouvelles élections c'est parce qu'avec un noyau dur de 28,21% elle ne peut "menacer" aucune formation concurrente et qu'elle espère améliorer sa communication de campagne sur les thèmes qui bloquent, dont l'invasion consentie n'est pas le moindre. La démocratie parlementaire dans tous ses états. Voir l'analyse des services du Bundestag en cliquant ici Croit-elle améliorer ses positions dans un nouveau scrutin qui ne pourrait intervenir avant Pâques ? Rien ne l'assure d'expérience puisque la République fédérale n'a jamais été confrontée à cet émiettement démocratique depuis le régime de Weimar, et sous le regard amusé d'une extrême-droite à 92 sièges

Acqua Alta au Grand Canal

Venu voir la grande marée d'automne qui préfigure le naufrage d'une cité promise au fond depuis toujours mais qui jamais ne sombre, je m'étonnais d'entendre derrière les carreaux la pulsation du Grand Canal dont on ne distinguait plus au bord que les pieux de quai dans la lumière grise du soir. On eut dit que la ville se lavait dans un immense bidet. Les palazzi éclairés qui dansaient sur l'eau participaient de cette éternité vénitienne que rien ne trouble, un miracle unique au monde. Et mon portable tinta. Quelqu'un rompait le charme pour me rappeler qu'on était vendredi et que rien n'était fait pour le billet promis : Si jamais un consensus monarchique se fait en France, je ne l’imagine pas passéiste, mais au contraire éblouissant de nouveautés (Vladimir Volkoff dénoncé par Cheyenne Carron ). Et c'est bien là que tout commence ! Les royalistes français sont-ils un obstacle à la restauration monarchique ? Question subsidiaire : pourquoi cela n

Le coup mou catalan

Le royaume au sang noir a la chance d'être gouverné par une médiocratie périphérique qui le sauve des rusés et autres habiles en agitation, propagande et victoire. Avec 43% d'indépendantistes déclarés en Catalogne, Lénine en aurait fait une bouchée. Carme Forcadell, parlement de Catalogne Ne doutant de rien, c'est pourtant ce vieux schéma que choisirent les catalanistes dès l'instauration de la Communauté autonome il y a quarante ans. Laver les cerveaux des générations montantes aux souffrances d'une République injustement vaincue, imposer par tous moyens une langue locale entendue de soi-seul, purger l'université des tièdes, multiplier les passe-droits aux pensent-droit, s'envelopper de la toge démocratique tout en travaillant les scrutins, exciter l' oppression franquiste en continu, et dans la pleine arrogance du sot, ignorer les avertissements de Bruxelles et Madrid. Le Parti communiste français suivait pareil schéma soviétique dans les années