mardi 5 décembre 2006

Communication, muer !

stargate
Sur le forum ViveLeRoy j'avais ouvert un fil consacré à un redéploiement de la propagande royaliste sous un titre un peu provocateur réclamant une relève : "Place aux Jeunes".

L'axe de réflexion est de basculer presque tout l'effort de propagande royaliste sur Internet en lançant un plan d'investissement massif de la Toile. La structure majeure peut être une agence de presse (semi-)professionnelle entourée de sites politiques de réflexion et d'une nuée de blogues d'opinion rédigés.

Le Web est aussi interactif. Poster une information déclenche des réactions en chaîne. Sur les listes de news (Google, Yahoo, etc.) on voit apparaître par exemple AgoraVox qui n'est pas une agence classique, mais un sorte de gros blogue qui traite l'info sous un angle spécifique et qui sait comment se faire balayer par les robots des moteurs de recherche.
Il n'est donc pas nécessaire de connaître la filiation d'AgoraVox pour être interpellé par ce site par le biais de Google, par exemple.

Un blogue quotidien d'agence sera rapidement puissant s'il expose de l'information commentée, des talents, des prises de position, des vidéos d'actualité brûlante, et pas obligatoirement à propos du mouvement royaliste (on manquerait vite de matière). Ce travail pourra facilement ouvrir la porte à un ou plusieurs sites plus réfléchis.
C'est le vieux principe du quotidien+hebdo+mensuel.

L'ensemble pouvant être coordonné par un comité informel de professionnels de la Communication, sympathisants mais observateurs du monde médiatique, car ainsi que le dit très bien un intervenant de ce forum :

"Il serait de bon ton que les royalistes sortent de leur isolement et rentrent en contact avec tous les groupuscules de mouvances diverses qui existent. J'ai vu l'autre jour dans "le Choc du mois" un petit encadré sur les Manants du Roi, considérant la bonne qualité des interventions qui y sont apportées, hélas chacun agit un peu pour sa chapelle, et pas que les royalistes.
Si tous les mécontents de France et de Navarre créent leur ligue pour rassembler des gens, certes ça rassemble, mais ça divise aussi ; et puis avec le temps des divergences se forment qui ne sont plus rattrapables.
Il serait donc bon de faire un mouvement de rapprochement, qui ne nous obligerait pas à renier nos idées, mais à grouper nos forces autour de la lutte, quelle que soit sa finalité."

J'ai ramassé quelques idées ci-dessous.

Le support de propagande adapté à notre temps est Internet. Même la presse écrite la plus prestigieuse y est passée, et la tendance est à y mettre tout. Se pose déjà la question douloureuse de la valorisation du travail. Next point -->> !

Investir la Toile ne peut se faire que massivement et en continu pour percer et sortir de la masse d'information traitée quotidiennement. Il ne s'agit pas de multiplier les blogues ou les forums qui renvoient éventuellement sur des sites politiques royalistes (il n'y en a que trois vraiment actifs) mais d'être présents dans les commentaires de l'actualité et au débat quotidien d'idées ; et pas forcément sur les questions royalistes, mais sur TOUT.

Après quelques disputes, j'ai tapé un peu fort je l'avoue, je persiste à préconiser la création d'une agence de presse cybernétique tenue par des royalistes.
Ce serait un site hyperactif lancé comme AgoraVox ou la MENA (il y en a d'autres), qui s'immisce dans l'actualité quotidienne pour être capté par les moteurs d'amplification de l'information.

Inutile pour cela de royaliser les nouvelles, le but n'est pas de ressusciter la Pravda, mais de profiter simplement de l'audience acquise pour mettre patiemment les points sur les "i" quand c'est nécessaire. Les temps électoraux actuels sont pain béni. Les déclarations des uns et des autres sur le besoin de durée pour les réformes, sur l'intérêt général primant le particulier, sur l'équité envers les générations futures, sur la pérennisation des moyens militaires, etc... appellent la clé de lecture royaliste.

Pour démarrer sur cet axe il faudrait redéployer les moyens actuels consacrés à la presse papier afin de pouvoir attirer au moins un jeune professionnel média. Tout chapelain qui veut bien comparer le tirage de son organe de presse principal avec l'audience mesurée chez Les Manants du Roy par les connexions établies sur leur site, peut être convaincu de la pertinence de leur approche.

L'affichage royaliste de cette structure de communication continue n'est pas primordial. D'ailleurs les blogues crypto royalistes qui font du chiffre ne sont pas ceux qui arborent d'abord le pavillon fleurdelisé, mais ceux qui percutent avec talent !
Autour de cette agence, les blogues d'opinion doivent foisonner, les forums, mais aussi les sites les plus divers, nationaux ou provinciaux, les sites commémoratifs ( Chambord, URBVM) ou même étranges comme Le Grand Roi ou La Messe En Mer. Il existe déjà beaucoup de production royco sur la Toile. L'important est de faire masse !

Dans le désordre actuel des esprits, l'urgence de l'offre monarchiste est telle que cette démarche aboutira fatalement. Afin d'éviter le surgissement d'une nouvelle structure de communication à côté des structures existantes, il serait avisé que les chapelles prennent langue et, sans disparaître, se regroupent pour créer un puissant vecteur médiatique moderne capable de tirer toute la nébuleuse royaliste vers son destin.

guerre de l'info

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés. On peut utiliser les balises a, b et i dans leur rédaction. Pas de commentaires "anonymes".

Printfriendly