Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2007

Sans voeux, sans famille

A la Sainte Marcelle on recoiffe la toque sauf à s'enrhumer. (dicton poldève) Quoi de plus vrai ! Un mois tête nue, il n'en fallait pas plus pour qu'un virus m'investisse qui me déclarerait la rhinite rebelle. 38,5 ce matin, et 30 jours que Dieu fit, à attendre que mon prince paraisse au balcon des souhaits de saison, comme disent les rosbifs. Hélas je n'ai pas reçu cette année la lettre de cadrage qui me permet de croiser le fer cybernétique avec les contempteurs de la monarchie fédérative éclairée participative universelle et portable à la fois ! Pourtant de l'an dernier j'avais tout eu, les trois voeux, les trois axes, les trois combats ; et ça commençait ainsi : " La France, le déclin du courage ou le début d'une prise de conscience ? Mes amis, notre monde est éclaté. L'illusion semble vouloir être une drogue apaisante pour conjurer le sort ... ainsi est-on gouverné. On tente de trouver un équilibre entre des forces centrifuges, tandis que n

Sauvons la république

La démocratie est une utopie généreuse au départ. Elle s’avère vite inadaptée à l’ « espèce humaine » dès lors que les majorités (toujours relatives de nos jours) exercent leur dictature sur les minorités « vaincues à la loyale ». Cette logique intrinsèque d’affrontement paralyse la Nation quand ce sont des idéologies qui s’opposent, quand ailleurs il ne s'agit que de modes opératoires concurrents. C’est l’excès en tout qui domine ici et empêche le consensus. Les grandes démocraties bipartisanes n’ont pas ce travers de la lutte idéologique « à mort » car leurs nations sont réunies sur l’essentiel. L’exemple des Etats-Unis explique bien ce consensus national inné qui chez nous fait défaut. Après l’attaque des Twin Towers, l’Amérique est partie en guerre contre l’Irak d’un seul élan à quelques exceptions près, finalement de peu d’importance. La guerre s’avère être un fiasco en ce sens qu’elle a perdu la paix. Du même élan, l’Amérique va rapatrier ses boys et en finir avec le mirage i

Penser global

Voeux des maisons ? Pas de voeux avant le nouvel an lunaire peut-être ; c'est le 18 février et ce sera l'année du cochon d'or. Le dernier qui m'ait dit quelque chose c'est le duc de Vendôme dans Valeurs Actuelles du 19 janvier. Un dossier de six pages sur les royalistes, ça mérite d'être relevé dans la presse généraliste. Ceux qui ont oublié de l'acheter le retrouveront sur la table basse dans la salle d'attente de leur médecin-référent. "Penser global, agir local". Un prince français qui accepte la mondialisation sinon le monde tel qu'il devient, est plutôt rare. L'ouverture au monde lui a prouvé que la libéralisation des échanges poursuivie par les pays de la zone OCDE depuis 59 ans ce mois-ci, a finalement déclenché l'arrachement de pays immenses à la misère, comme prévu. Affaissement des coûts de fabrication par la production de masse exigée par de marchés décloisonnés, baisse générale des prix soutenant la demande de biens, app

Dimanche 21 à 19:00 M° Madeleine

  DE LA PART ET AVEC LES COMPLIMENTS DE L'ACTION FRANCAISE ETUDIANTE POUR QUE REVIENNE DANS SON PEUPLE LE SOUVENIR D'UN ROI TALENTUEUX ET SAGE, D'UN ROI ATTENTIONNE ET AFFECTEUX, D'UN ROI INNOCENT DES CRIMES DONT LE CHARGEA LA NATION, D'UN ROI PIEUX ET DIGNE JUSQU'A SA DERNIERE MINUTE. VIVE LE ROI !   Epithaphe des Tombeaux champêtres Ici dort à l'abri des orages du monde Celui qui fut longtemps jouet de leur fureur. Des forêts il chercha la retraite profonde, Et la mélancolie habita dans son coeur. De l'amitié divine il adora les charmes, Aux malheureux donna tout ce qu'il eut, des larmes. Passant, ne porte point un indiscret flambeau Dans l'abîme où la mort le dérobe à ta vue ; Laisse le reposer sur la rive inconnue, De l'autre côté du tombeau. Chateaubriand, Londres 1796

Louis et la Mer

La légende veut que le roi Louis XVI au pied de l’échafaud se soit inquiété du sort de l’expédition de La Pérouse qu’il avait personnellement commissionné en 1785, et dont on était sans nouvelle malgré les recherches lancées par d’Entrecasteaux en septembre 1791. Pieux mensonge sachant que l’abbé de Firmont, seul homme de qualité accompagnant le roi au supplice, ne relate pas cette question dans ses mémoires, et les rustres bourreaux et gendarmes à portée de voix étaient bien incapables d’avoir quelque avis sur ce sujet. Mais « se non è vero, è ben trovato » le bon roi avait une vraie passion pour le globe et la mer. Le jeune duc de Berry, troisième fils¹ du dauphin Louis-Ferdinand, montra des dispositions aux études poussées par une application de tous les instants. Droit et sérieux (trop peut-être) il dépassa vite les gentilshommes du royaume en maths, physique, géographie avec une prédilection pour la cartographie, un des motifs de l’expédition de La Pérouse, et en conséquence u

In Memoriam Regis

Moins de huit jours maintenant. Ce sera mieux le matin à la fraîche. On a moins le temps de se repasser le film de cette horrible matinée. Le soleil a peine levé, hop ! Manteau, chapeau et cache-col, j'irai à la chapelle qui m'offre à dix minutes de chez moi, une belle messe tridentine pour le repos de l'âme du roi Louis XVI. Plus de monde sans doute cette année où ça tombe un dimanche. Mais loin de Paris, je n'aurai pas de civilités hypocrites à supporter - avec l'âge c'est de plus en plus dur - encore moins de "révérences égalitaires". Quelques serrements de mains, tristes et muets. On se comprend sans rien dire. C'est un peu la mort de la Grande France que l'on commémore le 21 janvier. Trente semaines d'années et quatre ans déjà que la Nation insurgée s'est coupée de sa raison d'être en liquidant le lieutenant de Dieu sur terre. C'est le comput qu'utilise le Ciel dans les cas graves me disait un capucin du prieuré où j

Préavis de succession

La duchesse Carmen de Franco , bon pied bon oeil sur ses 80 ans, a la joie de nous annoncer la naissance au printemps prochain de son arrière-petite-fille chez le prince et la princesse de Bourbon. N'étant pas destinée à la tabacalera voisine, elle ne s'appellera pas Carmen, c'est promis. Tous nos voeux à Louis et Marguerite pour que ça se passe bien. Nos coeurs se gonflent déjà de joie. Mais j'entre-aperçois des esprits pénétrés qui sourcillent. Où est le mâle ? La loi de primogéniture virile est intangible en pays capétien. D'ailleurs la Lex Salica dispose sous son titre XXXIV - De Alode à l'article 6, que ... De Terra Uero Salica Nulla Portio Hereditatis Mulieri Ueniat, Sed Ad Uirilem Sexum Tota Terrae Hereditas Perueniat. Les jurisconsultes fondamentalistes invoquent la charge thaumaturgique du Lieutenant du Christ sur terre pour refuser au sexe faible la couronne de Clovis. Heureusement qu'à l'époque où ils exhumaient la vieille loi ger

Derniers moments du roi par l'abbé de Firmont

En traversant la cour de la prison à neuf heures pour aller au supplice, il se tourna deux fois vers la tour où était sa famille, comme pour dire un dernier adieu à ce qu'il avait de plus cher. A l'entrée de la seconde cour se trouvait une voiture de place ; deux gendarmes tenaient la portière. A l'approche du roi, l'un y entra, et se plaça sur le devant. Le roi monta ensuite en me priant de prendre place à côté de lui ; l'autre gendarme entra le dernier, et ferma la portière. Le roi se trouvant resserré dans une voiture où il ne pouvait parler ni m'entendre sans témoins, prit le parti du silence. Je lui présentai aussitôt mon bréviaire, le seul livre que j'eusse sur moi, et il parut l'accepter avec plaisir. Il témoigna même désirer que je lui indiquasse les psaumes qui convenaient le mieux à sa situation, et il les récitait alternativement avec moi. Les gendarmes, sans ouvrir la bouche, paraissaient extasiés et confondus tout ensemble de la piété tranq

Du CDD élyséen au CDI

En ces temps agacés de frénésie électorale où l'on recharge nuitamment le carquois des flèches à tirer demain dans la précipitation que mettent les enfants à sauter sur le père Noël des Galeries Lafayette, on est autorisé à s'amuser de la course à l'échalote qui règle la nomenklatura en tout désormais et jusqu'à l'été prochain, au moins. Le Premier ministre débine son ministre de l’Intérieur, qui, chef du parti majoritaire, essuie les coups en vache que lui porte le président de l’Assemblée nationale, sous les quolibets du président de Corrèze, renforcé du ministre de la Défense ! Ici, le regard, le mot, le geste, tout est scruté tant on y trouve de signifiant. Madame Royal a inventé la " bravitude " au Great Wall, elle a eu bien raison. C'est l'acronyme d'une attitude brave ou bravache, qu'importe. C'est déjà mieux que l' abracadabrantesque ou les racailles ! Mais ça ne servira pas plus. Ce qui étonne le piéton du roi calé dan

Voeux du piéton du roi

Bonne année. Dans vingt jours nous commémorerons la mort du roi Louis XVI. Ce qui immanquablement nous fait chaque année réfléchir à toutes les occasions manquées, au milieu de notre recueillement. Sur le parvis de St Germain l'Auxerrois nous serons à trois mois de la célébration quinquennale du chaos démocratique national. Une fois encore le Nombre en tête du corps électoral réunira dans ses mains aucune majorité mais les rênes du pouvoir. Quatre français sur cinq ne l'auront pas choisi de bon coeur. Mais qu'importe, la machine est rodée, l'escroquerie banalisée, comme le déficit structurel d'un Etat impécunieux. Les "reclassements" de notre nomenklatura en vue des prébendes républicaines formeront "normalement" le paysage politique des cinq prochaines années sans tenir grand compte des fractures qui brisent notre nation et dont la réduction nous semble hors de portée en dépit de tous les appels contre le scandale public. Nous savons que le r