Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2011

Af-Pak, finir le job !

Nous entrerons cette semaine dans l'année du Lapin d'Or (le 3 février) . Normalement, c'était jusqu'ici un signe de tranquillité pour une année diplomatique. Mais la règle zodiacale est de métal ; attention les doigts. Les natifs de ce signe sont dits offenser le Ciel de l'Est et doivent s'approcher de trois signes favorisés que sont le chien (comme wardog), le cochon (de lait du méchoui pas hallal) et la chèvre (du légionnaire). Les pythisses taoïstes prédisent aux natifs des autres signes une année barbante ! Pourquoi devrons-nous alors combattre encore en Afghanistan si sous de tels auspices il ne se passe rien ? Nous l'allons montrer tout à l'heure. Fin du chapeau gai. Avertissement sans frais : Ce billet n'a pas l'outrecuidance d'être un renfort pour la politique offensive du président Sarkozy, qui nous lit chaque matin bien sûr, mais la convergence d'idées ne peut nous épargner un certain effort d'analyse, au moment où se lè

Rencontres Royalistes /1

Ce court billet est le condensé et le prolongement d'un article de Royal-Artillerie publié le 20 novembre 2010 sous le titre Assises... ce que nous en ferons . Il a paru sur La Toile n°9, trimestriel électronique de la Conférence Monarchiste Internationale, édité et diffusé par SYLM. Il entre en archives RA. Les Premières Rencontres Royalistes (PRR) — anciennement Assises — pourraient être l’occasion de définir un but commun pour les chapelles et les royalistes inorganisés, qui serait de mettre un jour un roi dans le domaine régalien, sans définir voies et moyens d’y parvenir, et surtout sans l’impliquer dans le débat social si nous ne voulons pas le « diviser » entre nous. Comme avait dit Anna de Noailles à propos du Martégal : « Qu’importe que l’on diffère d’opinion sur les hommes, les événements, les idées, si l’on est d’accord sur les dieux ». Mais chacun de nous a ses « dieux » ; sa voie exclusive d’accès au trône, en plus d’avoir « son » prince indiscutable. Guidons-nous a

Picsou l'a rêvé, Ts'ai-chen l'a fait !

Ce billet est paru dans l'Action Française 2000 du 20 janvier 2011 sous le titre Les Chinois maîtres du jeu . Il avait la modeste ambition de mettre en valeur les énormes disponibilités financières de la Chine qui à force de travail acharné peut aujourd'hui s'acheter le Monde. Reste que ces réserves sont la partie non redistribuée des bénéfices de l'Empire qui tarde sérieusement à assurer le minimum décent aux masses laborieuses et démocratiques de l'intérieur. Quelle leçon sévère, pour notre civilisation des loisirs, notre goût de la revendication et notre mentalité d'éternel estivants, que nous soyons désormais à l'encan ! Dit en passant, Ts'ai-chen (Caishen) est le dieu de la fortune du panthéon chinois. Dans la salle de marché des réserves chinoises, tourne, dit-on, un globe terrestre à la mode de Coronelli où les océans sont de lapis-lazuli et les terres émergées d'or. Lui font face vingt-quatre postes de travail électroniques. Qui voit le g

Un 21-janvier de plus

Demain, 21 janvier, je n'irai nulle part puisque d'astreinte ! La liste des messes commémorant l'exécution du roi Louis XVI est impressionnante. Je donne le lien de l' Association Louis XVI de Paris, mais d'autres sites ont fait des listes, comme SYLM, Café Royal, La Faute à Rousseau, l'Union des cercles légitimistes et des blogues royalistes. Amiens, Ammerschwihr, Avignon, Bayonne, Beaune, Belloy en France, Biarritz, Bordeaux (2), Bordeaux-Talence, Caen, Chalon-sur-Saône, Compiègne, Dijon, Fabrègues, Flaux, Fontainebleau, Grasse, Lille, Limoges, Louailles, Lyon (2), Marseille, Mulhouse, Nancy, Nantes, Nice, Nîmes, Paris (5), Paris-Saint-Denis, Paris-St Maurice, Pau, Perpignan, Rimini (It), Rixesart (Be), Rognonas, Strasbourg, Thiberville, Toulon, Toulouse (2), Versailles, Villeurbanne et j'en oublie. Il me semble qu'il y en a chaque année un peu plus. Bravo. L'an prochain nous prendrons le temps de faire une carte de France interactive. Un roy

L'euro de la Hanse

Ce billet est paru dans l'Action Française 2000 du 6 janvier 2011 sous le titre Tallinn embarque avec Berlin . Il entre en archives RA. Il peut paraître "désaxé" de prendre la défense de l'euro fédéraliste dans un journal royal-souverainiste, mais c'est à dessein. Le premier souci d'un premier ministre de roi sera de remettre de l'ordre dans les comptes publics avant de penser à revenir au prestige de la monarchie. L'adoption de l'euro par la République française était un défi de bonne gestion... à l'allemande. On a vu que la démagogie inhérente au régime et la "récompense" des électeurs du camp vainqueur dans le droit fil du clientélisme latin ont saccagé l'intention de saine gouvernance jusqu'à ruiner l'Etat. Un roi qui ne saurait pas remettre ses comptes publics à l'équilibre ? ce n'est même pas la peine d'y penser, ni de travailler à sa restauration. Tallinn passe à l'euro pour achever de renouer avec

Meilleurs Voeux

Bonne année 2011 ! Amour de son prochain, gloire du roi et beauté de la reine. Bonne et heureuse année aux royalistes de tout poil, survivantistes, providentialistes, communistes, orléanistes, légitimistes, anarchistes et monarchiens, bonne et heureuse année à la France qui travaille et ne ploient que sous les taxes, à nos soldats engagés contre la Bêtise, à nos expatriés qui se battent encore pour nos usines ou nos banques, bonne année au sous-brigadier-chef des Renseignements Généraux Rajeunis abonné à ce blogue qu'il subit en silence, bonne année à moi car ça va secouer. Notre beau pays, que nous ne méritons pas toujours, est à la merci d'un gnome. Nul ne sait où il gîte, lui-même s'ignore ! Un jour prochain ou lointain dans le monde de la totale incertitude, un analyste payé au mois chez Fitch, Moody's ou S&P's, aura sa crise de foie, sinon une constipation tenace ou le rhume des foins et devant la machine à café où se négocient les notes, la France perdra