Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juillet, 2006

Défense et perspectives (1)

Dans l'AF2000 du 20 juillet M. Pierre Pujo appelait la France à plus d'ardeur dans la défense du Liban et terminait ainsi : "On souhaite que la France trouve les appuis diplomatiques nécessaires pour faire entendre la voix de la raison ; mais elle doit aussi accroître sa puissance militaire : c’est la seule qui compte en cas de conflit. Dire que certains chez nous, à l’occasion du Quatorze-Juillet, ont demandé une réduction du budget des Armées. Les insensés !" C'est l'occasion de mettre la question militaire sur la table. Une armée pour quoi faire, avec et contre qui. Selon le faisceau de réponses on obtient un format d'armée assez bien défini. Il manquerait un paramètre sérieux : une armée pour combien d'euros. Car on peut soutenir que l'accroissement des crédits militaires n’augure en rien d'une meilleure utilisation de la force. Raisonner en quantités ou en crédits marque une régression vers l'offensive à outrance du général Nivelle.

Israël, nation sans dessein

Aussi loin que je remonte dans mes entretiens avec des Juifs de Palestine, de France ou d'ailleurs, je ne peux me rappeler d'avoir entendu l'exposé d'une politique régionale d'Israël au sein du Moyen-Orient. Par contre on m'a déroulé tous les aspects d'une politique de sécurité active par la domination des voisins, séparés ou imbriqués, le parangon étant - il y a quelques années quand même - Eretz Israël de la mer au Jourdain, les populations aborigènes étant déplacées et recueillies le moins mal commodément possible sur crédits internationaux, au Sinaï et en Transjordanie. Et après ? Il ne me fut jamais répondu à cet "et après ?". Sans doute était-il rêvé quelque "par après" retranché sur le ruisseau de l'Est, derrière un fossé stratégique et incinérateur des imprudents, derrière une ligne Maginot, mais automatique, du Golan à la Méditerranée, et à l’ombre des bunkers alignés ensuite jusqu'en Egypte dans le cas bien improbable o

Derniers jours pour l'université d'été

Venez vous instruire au coeur de l'Histoire ! Aux armes du prince hôte ! Derniers jours pour réserver au Camp Maxime Real Del Sarte du 17 août 2006 à Lignières Il reste quelques places mais cette édition est déjà un succès par le niveau d'inscriptions. Rappel des objectifs du CMRDS 1/ Dispenser une formation d'Action française et royaliste. * D'Action française en ce qu'elle veut contribuer à l'instauration d'une monarchie traditionnelle, héréditaire, anti-parlementaire et décentralisée en France. * Royaliste en ce qu'elle entend promouvoir une société conforme aux principes du catholicisme social et défendre l'héritage culturel capétien. 2/ Etre un lieu de rencontre et de débats entre les acteurs du royalisme contemporain, par l'enseignement ou par la confrontation d'expériences. 3/ Former les futurs cadres du royalisme mais aussi de la société française de demain : élus lycéens et étudiants, syndicalistes, élus locaux... En ce

Recoudre les Sykes-Picot

On parle ces jours-ci d'une force d'interposition musclée entre Israël et le Sud Liban, ce qui indiquerait une préférence pour un groupement OTAN, plutôt qu'une ou deux divisions onusiennes formées de bric et de broc ou de biélorusses. Le groupement OTAN serait - sous toute réserve - constitué par la Grande Bretagne, la France, l'Allemagne, la Turquie et l'Italie. Si l'on excepte cette dernière, on retrouvera tous les acteurs du dépeçage de l'Empire ottoman. D'où ils nous observent François Georges-Picot et sir Mark Sykes doivent parler du bon vieux temps et de l'impéritie de leurs successeurs, incapables en quatrevingt-dix ans tout juste, de stabiliser une région qu'ils avaient dominée complètement. Ce 16 mai 1916 à Londres, les provinces arabes de l'empire vermoulu sont découpées discrètement en cinq zones avec beaucoup de présomption. Du nord au sud, on trouve une zone française exclusive formée du Liban d'aujourd'hui, de la cô

Le cèdre brûle

Dans L'Orient-Le Jour de ce matin je lisais l'éditorial de Issa Goraïeb dénonçant les enfantillages de la classe politique libanaise qui libérée de la tutelle syrienne est retournée à ses vomissements. Que penser à côté de cela de la collusion du vieux général Aoun avec le Hizbollah ? Lisez l'édito complet en cliquant ici Extrait: " Comment diable Israël a-t-il fait pour convaincre le monde qu’il était le mieux désigné pour mettre en application la résolution 1559 de l’ONU ? Nous l’y avons tout simplement aidé par une incroyable accumulation d’erreurs, par nos inhibitions, nos contradictions et nos divisions, par notre incapacité de saisir la chance historique d’édifier un Liban nouveau que nous offrait la fin de l’occupation syrienne. Erreur générale, pour commencer, que tout ce temps perdu en vaines discussions, en manœuvres, en finasseries politiciennes, à la recherche de cette formule magique qui eût permis de désarmer le Hezbollah sans le désarmer tout à fait,

La Toison d'or expliquée aux enfants

Mon jeune fils qui parfois feuillette les grimoires m'a demandé quelle était cette breloque agricole que portent certains rois en sautoir et qui représente un mouton crevé pattes pendantes. Pas facile. Le plus simple est chronologique, n'en déplaise aux Modernes. En trois actes. Acte 1. Il était donc une fois un roi de la Grèce antique qui avait deux beaux enfants blonds, un garçon nommé Phrixos et une fille Hellê. Mais il s'ennuyait tant qu'il décida de renvoyer son épouse de race divine pour prendre une femme de la race des hommes un peu plus délurée. Elle lui donna deux enfants sombres et frisés qu'elle n'eut de cesse d'avantager en tous domaines au détriment des premiers enfants du roi. Ne parvenant pas à entamer l'amour du roi à leur égard elle monta une machination. Elle ordonna aux semeuses de son royaume de faire griller les graines avant de les semer, ce qui provoqua la disette puisqu'à la date des moissons rien n'avait poussé. Elle em

Appel aux royalistes

Faites circuler ! – Faites circuler ! – Faites circuler ! – Faites circuler ! COORDINATION ROYALISTE POUR UN REFERENDUM INSTITUTIONNEL Centre Royaliste d’Action Française - A.F.2000 Groupe de Liaison Royaliste - Les Manants du Roi Alliance Royale APPEL A CANDIDATURE Chers amis, Un certain nombre de réactions plutôt bienveillantes à notre lettre* aux royalistes, diffusée antérieurement sur la toile, nous incitent à continuer dans la voie tracée par la Coordination Royaliste. Depuis, des réunions et des échanges parfois âpres mais toujours constructifs ont eu lieu. Une coordination a été créée et un « comité provisoire de pilotage » mis en place. Ce comité est composé de représentants des mouvements et organisations cités. Nous espérons être rejoints sous peu par d’autres royalistes parmi lesquels les représentants de nos belles provinces ! L’objet de cette « Coordination » est de mobiliser les royalistes, tous mouvements confondus, à l’occasion des prochaines campagnes él

P U B !

CHEZ UN PRINCE 10 JOURS QUI MARQUERONT TA VIE DISCUTE AVEC DES POINTURES CHOUAN ? REFLECHIS ! REFLECHIS ! Les nouvelles contraintes politiques nécessitent plus que jamais une formation irréprochable. Depuis cinquante ans, le Camp Maxime Real del Sarte se donne pour objectif de former la jeunesse patriotique, nationaliste, royaliste et les cadres politiques de demain. Loin de la médiocrité ou des insuffisances des innombrables universités d’été, le CMRDS dispense une formation polyvalente, directement applicable au sein d’une structure politique éprouvée. (AFE) INSCRIS-TOI EN CLIQUANT SUR CE LIS de la part de Royal-Artillerie

Petit empire

La France aura 70 millions d'habitants en 2050. Lozère et Corrèze refleuriront, et le Zambèze nous en donnera presque 5 millions, d'après une savante étude du solde des migrants publiée par l'institut national de démographie. Nous aurons 22 millions de vieux, 15 millions de jeunes et 32 millions d'actifs (+/-) pour payer tout ça : 22+15+32 = 70 selon l'Ined ; on ne va pas chipoter sur le million manquant, des clandestins sans doute ou des refuzniks du fisc car les redistributions seront sévères. Combien d'effectif aura le "camp des saints" de Raspail n'est pas la vraie question. La question qui nous préoccupe dans ce blogue de calibre est d'appréhender le futur pays réel, puisqu'il prime tout dans le choix des institutions. Et laissons le pays rêvé aux poètes. Il n'est besoin d'aucun groupe de travail pour envisager à l'observation de la situation présente que la France de 2050, sauf désintégration du noyau atomique comme le