Avis de vacances

Le blogue RA est en roue libre, c'est l'été. Commentaires fermés. Contacts épisodiques. Reprises sans préavis.

mercredi 28 février 2018

Parkland never again ?

Pistolet des Ateliers Nationaux de France ca. 1790 - shooté par Rama — CC BY-SA 2.0-fr

Tout le monde entend parler du Second amendement de la Constitution des Etats-Unis d'Amérique sans l'avoir lu, et pourtant il ne s'agit que d'une phrase, la voici :
"A well regulated Militia, being necessary to the security of a free State, the right of the people to keep and bear Arms, shall not be infringed."
Il y a quatre mots dans ce texte qui est parfaitement clair, et pourtant l'esprit chicanier américain est parvenu à créer une jurisprudence. On s'en imprégnera en lisant l'article ad hoc chez Cornell en cliquant ici.

1) Militia : la sûreté publique peut être confiée à une milice ; ce qui est une excellente garantie de bon emploi, la hiérarchie surveillant ses effectifs dans les règles d'usage ;
2) State : C'est une affaire sérieuse qui concerne la sécurité de l'État, du comté, de la ville ;
3) People : Ce sont les civils par opposition aux soldats ;
4) Arms : A l'époque de sa rédaction (1791) les constitutionnalistes connaissaient les fusils à poudre noire rechargeable par le canon. Le texte dit aussi que les miliciens conservent l'arme chez eux et sont autorisés à sortir avec elle. Leurs enfants ne vont pas en cours avec un soufflant.

D'interprétations en exégèses savantes, on se retrouve en 2018, pour les meilleurs bénéfices du Rifle Business, avec un gamin perturbé de 19 ans qui achète librement des armes et va défourailler dans son ancien lycée avec un fusil automatique AR-15 faisant dix-sept morts !

Nous n'entrerons pas dans la dispute américaine entre le gros business et la corruption institutionnelle des parlementaires qualifiée de lobbying¹, ce sont leurs problèmes, ce sont leurs morts ! Mais nous ne nous privons pas de dire à nos lecteurs américains que dans cette affaire après bien d'autres (je pense au carnage de Colombine en 1999) l'American Way of Life en a pris un sacré coup.
L'insécurité réelle dans nos pays européens doit être combattue en rehaussant les capacités de police en voirie et en adoptant des lois plus dures contre la violence, avec des peines planchers interdisant la "compréhension" dans l'intime conviction des juges. Sans doute pas en ouvrant un rayon d'armement chez Lidl !
Note (1): On peut fouiller OpenSecrets.org par exemple pour 2017

Le mouvement lycéen Never Again qui grandit aux Etats-Unis a tout mon soutien, ce qui ne l'aidera pas beaucoup, mais par principe, nous devons dénoncer en mémoire des victimes l'usurpation constitutionnelle de la National Rifle Association. Les gros sponsors qui la fuient ont anticipé une issue défavorable à leurs intérêts ; et l'intérêt c'est important aux States. Peut-être que finalement, en tapant au portefeuille, les gosses viendront à bout des gros cons !


Postscriptum
Royal-Artillerie parlait déjà du Second Amendement au moment de la tuerie de Newton en décembre 2012 : De la milice et des armes à feu.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

Printfriendly