mercredi 5 novembre 2008

Obamaland

affiche ObamaC'est donc Barak Hussein Obama qui l'emporte. Le marché a ses raisons que la raison ignore, n'en déplaise aux purs-blancs de France qui voulaient le fils de l'Amiral, mais sur le marché démocratique c'est le meilleur markéteur qui gagne. Royalistes, prenons-en de la graine et armons-nous des moyens que nous offre le XXI° siècle.
Les gars du team Obama ont fait un sans-faute et leur avenir sera prospère non pas à la Maison Blanche mais dans les compagnies de markéting mondial si j'en crois le torrent d'éloges des pros de la profession. Quand on descend à l'étage des "singe-voit-singe-fait" de la nomenklatura politique qui apprennent par cœur la leçon magistrale, on s'amuse d'avance de la déception qui les guette si le programme qu'ils n'ont lu qu'en travers venait à être mis en oeuvre.
Obama n'est pas le "communiste" qu'on se plaît ici à opposer au chien fou républicain qui était son adversaire le plus commode (et le seul capable de diviser son propre camp). Voici ses intentions mises en liste dans l'ordre croissant d'impact sur nos pays européens :

SANTE PUBLIQUE (Henri Emmanuelli applaudit)
- accroissement de la collecte par suppression du bouclier fiscal de Bush pour les ménages gagnant plus de 250000$
- maintien d'une assurance maladie des salariés à charge des sociétés (artisans exclus) ou prélevée par une taxe sur salaires, mais diminution des primes
- assurance maladie universelle pour les mineurs

EDUCATION (Xavier Darcos applaudit)
- licenciement des professeurs inaptes après un stage de remise à niveau raté
- continuation de la réforme "No child left behind" et pénalisation des écoles non performantes
- renforcement des moyens donnés aux écoles privées sous contrat (charter schools) mais pas de bons d'éducation donnés aux parents qui refusent l'école publique

FISCALITE (Olivier Besancenot applaudit)
- franchise d'impôt de 1120$ pour les contribuables gagnant entre 37600 et 66400$
- taxation des plus-values en capital portée de 15 à 20% pour les ménages gagnant plus de 250000$
- taxation des multinationales qui délocalisent
- démontage des allègements fiscaux de G.W.Bush

drapeau américain hampe inversée
LOGEMENT (Christine Boutin applaudit)
- inciter les banques à reprogrammer les tables d'amortissement des prêts hypothécaires en fonction des taux d'intérêt ; pas de taux fixe obligatoire
- pénalisation de toute circonvention des emprunteurs par des courtiers et prêteurs fonciers indélicats
- amendement des règles de faillite personnelle permettant aux juges d'ajuster autoritairement les tables d'amortissement de prêts hypothécaires

COMMERCE INTERNATIONAL (Christine Lagarde applaudit)
- renforcement des règles d'échanges commerciaux au niveau de l'OMC
- renégociation du pacte de libre échange ALENA avec le Mexique et le Canada pour relever les conditions régulières de travail afin de cesser le dumping social
- renégociation du pacte CAFTA de 2005 avec l'Amérique centrale pour les mêmes raisons
- pas d'accord le libre-échange avec la Colombie à cause de la persécution des syndicalistes

ENERGIE (Nathalie Kosciusko-Morizet applaudit)
- plan de 150 milliards$ pour développer les énergies renouvelables aux Etats-Unis (biofuel de 2° génération, vent et solaire) afin de réduire la dépendance énergétique
- mise en place d'un marché des émissions carboniques sur le modèle européen

GUERRE (Nicolas Sarkozy applaudit)
- retrait de 15 brigades de combat d'Irak avant juin 2010 en accélérant le tranfert de responsabilité de la sécurité au gouvernement irakien
- renforcement du corps expéditionnaire d'Afghanistan de 3 brigades et demande de renforts à l'OTAN
- recherche des voies et moyens pour diviser les clans pachtounes sur le modèle réussi par le général Petraeus en Irak
- ouverture de discussions avec les Talibans et Mollah Omar
- blindage de la frontière pakistanaise


N'ont pas applaudi :

Jack Lang : pas de fête de la Musique
Joey Starr : touche pas ton gun : l'élu défend la National Rifle Association
Bernard Henri Levy : pas de carton d'invitation à la crémaillère du 20 janvier
Rama Yade : il n'est pas si noir que ça le nouveau sous la lampe
Carla Bruni : ne figurait pas dans la liste des chanteurs préférés du sénateur
Bertrand Delanoë : pas de Manhattan Plage
Johnny Halliday : Optic 2000 soutenait Sarah Palin
Laurent Fabius : personne ne lui a rien demandé
Beppe Grillo : pas de Vaffanculo Day


bureau ovale
Le message de félicitations du président Bush ne manque pas de saveur ; dans ce genre on l'attendait plutôt délivré par M. Sarkozy : « Vous embarquez pour l'un des grands voyages de la vie. Félicitations, profitez-en bien ! »



Si l'article vous a plu ou déplu, vous pouvez aussi le faire suivre à un ami en cliquant sur la petite enveloppe ci-dessous :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés. On peut utiliser les balises a, b et i dans leur rédaction. Pas de commentaires "anonymes".

Printfriendly