Index alphanumerique

jeudi 3 janvier 2013

Des ducs et des piétons

L'anniversaire de la décapitation de Louis XVI donnera lieu à des messes partout en France pour le repos de l'âme du roi autour du 21 janvier. Cette cérémonie étant aux royalistes ce que la Pâque est aux Hébreux, il convient d'en être pour exister es-qualité, ne manquez pas. C'est l'unique occasion de voir son prince d'assez près, même s'il n'est pas aisé de glisser votre sollicitation ou votre compliment au milieu de la presse. Osez le calicot. Les princes, qui mesurent la ferveur de leur cour à cette occasion, président chacun une cérémonie distincte, éternel classement du linge de maison dans l'armoire. Ainsi aurons-nous dans l'ordre des jours :


A 10h30 le samedi 19 Janvier à l’Immaculée Conception de Lyon (3è), une messe à la mémoire du Roi Louis XVI et pour la France présidée par SAR Rémy de Bourbon Parme.

A 15h30 le samedi 19 janvier à Saint-Louis de Versailles, une messe d'action de grâce présidée par SAR Louis-Alphonse de Bourbon, duc d'Anjou.

A 12h15 le lundi 21 janvier à Saint-Germain l'Auxerrois de Paris, une messe du repentir présidée par SAR Henri d'Orléans, comte de Paris et duc de France.

Les autres cérémonies en Région parisienne et celles très nombreuses en province sont signalées sur plusieurs sites royalistes desquels nous avons extrait trois messes en métropoles :

- Lyon: Lundi 21 janvier à 18h30, Église Saint-Denis de la Croix-Rousse
- Marseille: Lundi 21 à 19h, Basilique du Sacré-Coeur, avenue du Prado ((celle à ne pas manquer)
- Bordeaux: Lundi 21 à 19h, Eglise Saint-Bruno

Vous en trouverez cent autres et aucune excuse à Amiens, Béziers, Grenoble, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice, Nîmes, Toulon, Toulouse...



Le dimanche 20 janvier à Paris, l'Action française organisera comme chaque année une retraite aux flambeaux qui partira du parvis de La Madeleine à 18 heures vers la Chapelle Expiatoire au Square Louis XVI (Rue Pasquier VIII°), Chapelle expiatoire où sera dite la messe de l'Institut de la Maison de Bourbon le matin même à 10h30.










Pour terminer, chose promise, chose due.
Après sept ans de bons et loyaux billets signés Catoneo, est venu le jour d'une explication réclamée par quelques lecteurs sur ce pseudonyme unique au monde (je n'ai pas vérifié) qui en fait n'en est pas un.
Le blasonnement du Piéton du roi est de gueules au chat d'argent hérissonné cerné de neuf besants du même en orle.

Les deux déterminants sont "chat" et "neuf" qui en languedocien se disent "gatàs" et "nòu". Le "gatàs nòu" a été durci en "catoneo".
Et la traduction graphique la plus simple donne un écu qui s'approche de très près des armes des Cardaillac, du moulin desquels évêques le piéton a dispersé les ruines en jouant enfant. A la réserve près que leur chat est lion rampant. Faut pas non plus se pousser du col !




Voila pourquoi muette votre fille est.
A bientôt !
Print Friendly and PDF

4 commentaires:

  1. En discret et reconnaissant hommage.

    http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-nous-eussions-du-nous-en-douter-catoneo-de-royal-artillerie-qui-n-hesite-pas-a-griffer-de-temps-e-114173730.html

    RépondreSupprimer
  2. Nous pourrions ajouter, si vous en êtes d'accord, la cérémonie d'hommage au roi Louis XVI, Lundi 21 janvier 2013 à 10 heures, Place de la Concorde à Paris :


    L’Alliance Royale, France Royaliste et le Conseil dans l’Espérance du Roi vous prient de venir nombreux pour rendre hommage au Roi Louis XVI, mort en défenseur du Baptême de Reims qui, pour les siècles des siècles, unit Dieu et la France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il serait utile de préciser à côté de quelle statue le rassemblement est organisé car la place est grande. Cette invitation paraîtra en pied de billet samedi 19 janvier.

      Supprimer

Les commentaires sont modérés. On peut utiliser les balises a, b et i dans leur rédaction. Pas de commentaires "anonymes".