Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2021

Perles de jazz

« Né à Yale (Oklahoma) le 23 décembre 1929, fils d'un banjoïste amateur, Chet Baker reçoit une formation musicale dans l'orchestre de son établissement scolaire. Il se produit dans des orchestres de danse et, engagé dans l'armée en 1946, joue dans le 298e Army Band en Europe et découvre le jazz moderne à la radio. Il rempile en 1950, entre dans le Presidio Army Band mais est réformé pour raisons psychiatriques après une désertion d'un mois. De retour à Los Angeles en 1952, il joue et enregistre avec Charlie Bird Parker et rencontre Mulligan. Le solo de Chet Baker dans My Funny Valentine du 2 septembre 1952 fait immédiatement de lui une vedette (il se classera un moment dans les référendums devant Miles Davis et Dizzy Gillespie). On décèle déjà l'incomparable délicatesse de son art, la pureté de son timbre, la finesse de son discours. Il forme ensuite un quartette avec le pianiste Russ Freeman, enregistre sous son nom et se manifeste en qualité de chanteur pou

Le râle afghan

De tous côtés montent les malédictions qu'adressent aux Occidentaux les rationnaires de la conscience universelle. La disette afghane tourne à la famine ; l'incurie des barbares au front de taureau qui ont repris pied à Kaboul et dans les capitales régionales empêche de nourrir une population en grand danger depuis qu'on a détruit ses moyens de subsistance et le tissu économique du pays. On savait Allah absent de ces séquences de malheur, on savait les Talibans incapables d'autre chose que de se battre contre tout ce qui n'est pas eux ! On sait aujourd'hui qu'ils prennent en otage tout un peuple pour attendrir les cœurs d'occident et faire débonder les subsides internationaux qu'ils sauront "gérer". Vingt ans d'occupation furent vingt ans de progrès, quoiqu'en disent certains laboratoires d'analyses géopolitiques qui nous sont systématiquement hostiles. Tous les témoignages concordent pour une fois. Avant sa subm

Génies

Dans la forêt des produits dérivés de la série Star Wars émergent des pépites comme cette boîte à musique ultra-sophistiquée "MusicMachine 3" de marque suisse Reuge , créée par la firme MB & F (Maximilian Büsser and Friends) . C'est un chasseur prototype TIE Avancé V1 produit par l'arsenal Sienar Fleet Systems , utilisé par les Inquisiteurs de l'Empire durant la Guerre civile galactique. Avec seulement 9m20 de long, le prototype TIE V1 est plus petit que le TIE X1 de Dark Vador (11m05) ; il dispose d'un hyperdrive un peu différent de classe 4.5, et d'ailes courbes qui peuvent se rétracter une fois le vaisseau posé. Propulsé par des moteurs à ions jumeaux pouvant atteindre 1600 km/h contre 1200km/h pour le X1, le TIE Avancé V1 est armé de deux canons laser et d'un lance-missiles. Contrairement aux chasseurs TIE classiques, l'extérieur des ailes du V1 sert de bouclier avec un alliage renforcé au lieu des traditionnels panneaux solaires. App

Marguerite d'Anjou en charité

  C'est du vol ! Carrément ! Marguerite d'Anjou en beauté pour finir l'année, avec deux poses d' Antonio Terrón et un reportage de Silvia Castillo sur sa participation au Solidarity Xmas Tree organisé par des marques de luxe comme Cartier, Chaumet, Chopard, Chanel, IWC Schaffhausen, Loewe (bagagerie) ou Sisley (parfumeurs) au bénéfice de la Fundación Banco de Alimentos de Madrid et de l' Asociación Norte Joven ; le tout avec une vidéo de la séance de pose qui nous laisse découvrir le sourire désarmant de notre duchesse adorée. L'ensemble est copyrighté chez ¡Hola! . Ne le dites pas ! Le reportage en s'inscrivant ici. (merci à Vexilla Galliæ pour le signalement) [1999°]

Noël Noël !

Au-delà de la Nativité qui occupait la messe de minuit et faisait chanter les anges dans nos campagnes , Noël était une fête considérable pour les petits et les grands (nostalgie) . Comme on n'offrait jadis de cadeaux que deux fois par an, pour l'anniversaire de chacun et pour la Noël, l'attente et la surprise étaient des évènements qui marquaient les mémoires. Aujourd'hui, le cadeau est un simple clic ! Amazon fait le reste. Chez les grands, la coutume du Midi voulait qu'à la Noël on solde les comptes. Les artisans éditaient leurs factures qui se réglaient rubis sur l'ongle, et on remettait leurs dettes aux indigents. Mais rien n'était plus formidable que le réveillon de Noël sur une table décorée. C'est tout ce qu'il en reste aujourd'hui. La bouffe et un sapin qui clignote, quoique rien ne puisse valoir les christmas anglais ! Pastres, pastretas, desrevelhatz vos, pecaire, pastres, pastretas, desrevelhatz vos ! Que vòstra mair

Yule avant Noël

C'est un conte attesté par Les Miracles de saint Amans de Rodez en Rouergue qui narre la colère du premier évêque sur le piton à devoir supporter à date fixe les libations et autres orgies des abominables Rutènes, en un endroit sacré dédié à la déesse de l'amour, Ruth, sous vos applaudissements. A la rivière Awaar qui contourne les levées naturelles du pays et l'oppidum, il était une fois un pont de madriers desservant l'ancienne voie romaine de Flavin (raccordée à la Route des Rutènes vers Millau), amorcée dans la pente d'une grande châtaigneraie où trônait depuis toujours la statue païenne. Les blonds Rutènes, qui ne coupaient pas leur vin à la romaine mais le buvaient pur, avaient coutume d'y célébrer les fêtes agraires et solsticiennes aux flambeaux, après lesquelles la forêt propice au recueillement abritait les ébats coupables de couples mariés mais pas ensemble, au grand dam de la castration mystique qui ambitionnait d'asservir leurs âmes. Il

Le sur-bluff russe

Les chancelleries occidentales sont perplexes après la publication par Moscou des exigences russes adressées au bloc de l'Ouest, préalables non-négociables à une désescalade des tensions à la frontière russo-ukrainienne. Nous résumons ces exigences : Il y a deux destinataires distincts, les Etats-Unis et l'OTAN. Aux Etats-Unis le Kremlin demande d'exclure à l'avenir toute expansion orientale¹ de l'OTAN et la garantie qu'aucun pays de l'ancienne Union soviétique² ne sera accepté désormais au sein de l'Alliance. Aux Etats membres de l'OTAN, il est demandé de s'engager formellement à n'accepter aucun nouvel Etat dans l'Alliance, que ce soit l'Ukraine ou tout autre. Dans les deux documents, il est exigé une démilitarisation de toute la sphère d'influence soviétique existant en Europe avant mai 1997, le fameux glacis occidental. Aux yeux des Russes, cette demande aux pays membres, redoublant celle aux Etats-Unis, agit comme un

Le croquemort tropical

Comme nous le supposions dans notre rubrique nécrologique, la Gauche est à la rue. C'est sûr ! La dernière pitrerie de l'ancienne Garde des Sceaux qui devance l'appel à primaire et "envisage" sa candidature à la présidence de la République française pour la mi-janvier, nous le prouve. Si, si ! Quoiqu'elle puisse revendiquer un curriculum vitae enviable et une bonne formation universitaire, elle n'a jamais percé en métropole hors des couloirs dorés parce qu'elle ne répond pas aux soucis réels des Français et ramène sur le tapis des causes exogènes qui ne les intéressent pas. Le mariage de quelques homosexuels entre eux, la commémoration de l'esclavage où aucun Français vivant aujourd'hui n'a jamais trempé, la réforme pénale compassionnelle alors que l'insécurité n'est plus un "sentiment", ses thèmes n'ont jamais intéressé les gens. Son successeur à la chancellerie évoquera pour sa part une "justice sinistrée"

Macron l'Européen

Avec la visite d'Emmanuel Macron à Budapest hier chez Viktor Orban, la PFUE (ça ne se prononce pas sinon ça fait pfffuuu...) est lancée. Le 9 décembre dernier le président a présenté le grand catalogue des actions européennes de la France à la barre, il va enfin revêtir la toge écarlate de César, la couronne fermée de Charlemagne ou le bicorne de Napoléon, au choix, et il tutoie déjà le pape qui n'est pas son cousin. Si l'on devine à peu près bien le contour des interventions françaises dont la mutualisation de la dette est la fréquence porteuse, on ne voit pas dans ces présentations la France réparer l'Union européenne ni dans son travers technocratique que va renforcer le fédéralisme allemand, ni dans son affirmation campée face aux défis très dangereux qu'elle affronte au sein du camp occidental. Parler de "souveraineté européenne" est ajouter un sous-ensemble flou à tous les autres. L'Europe liquide dont l'horizon recule à mesure qu&#

Mort de la Gauche ?

Dans la campagne électorale pour la présidentielle de 2022, le "bloc" des gauches peinerait à cumuler un quart des votants, ce qui ne le prive pas de cultiver un fractionnisme de bon aloi puisqu'ils sont sept candidats* à s'en réclamer, comme les Sept Nains. La figure de proue de l'escadre, qui se prend pour une sirène, s'est laissé dire par les instituts qu'elle ne rentrerait pas dans ses frais. Enfin, son parti irait à fonds perdus à la bataille ! Le bureau national du Parti socialiste est aux cent coups parce que l'hémorragie de militants cotisants ne lui laisse aucun espace pour manœuvrer et que le score lamentable annoncé en prédit un bien pire, celui des législatives à suivre au mois de juin, qui déterminent les subsides publics auxquels les partis politiques ont droit au prorata des voix obtenues au-dessus d'un certain seuil puis au nombre d'élus (loi du 11 mars 1988) . Réclamer l'union de la gauche plurielle quand on est au seu

Paris-Berlin, un vieux couple fatigué !

  Ceux qui on suivi la conférence de presse d'Olaf Scholz et d'Ursula von der Leyen à Bruxelles ce vendredi ont compris s'il en était besoin où se situe le barycentre européen. Le tour d'horizon des défis qu'affronte l'Union fut complet, ne laissant dans l'ombre aucune menace ou tentative hégémonique comme celles venues de l'est. Le chancelier insista sur le majorat allemand en Europe qui lui donnait des devoirs, des responsabilités à protéger le bien-être de ses partenaires, ce qu'il entend accomplir en exécution du pacte de coalition. Après l'exposé de chacun, le micro fut tendu aux journalistes et le premier, un Allemand, posa en termes mieux choisis que je ne le fais, la question qui tue : comment concilier l'approche dépensière française et le pacte de stabilité et croissance. Il lui fut répondu par l'un et l'autre que l'assouplissement constaté n'avait aucun autre motif que la pandémie, dans des termes approchan

Nouméa - Bruxelles

Dans les vingt, trente jours qui viennent, il y a deux choses qui marqueront notre avenir, le résultat du référendum en Nouvelle Calédonie dimanche prochain et la présidence par la France du Conseil de l'Union européenne à partir du 2 janvier 2022. La campagne électorale pour la présidentielle d'avril, si elle est indispensable à la bonne santé financière des chaînes d'information qui en font tout un fromage avec le soutien des instituts de sondage, n'est pas déterminante pour l'avenir de notre pays trop profondément blessé pour être réhabilité en moins de dix ans comme certains nous l'annoncent. Le déterminisme socio-politique nous tire vers l'abîme, lentement, sûrement, parce que le peuple a été drogué à l'assistance publique depuis quarante ans, ce qui lui ôte tout ressort au-delà de grogner. Au milieu des dettes et des déficits, un peuple sain aurait lanterné ses dirigeants sur l'air guilleret de la Carmagnole. Nouméa : le Conseil d'Etat

Zemmour aux Ecuries d'Augias

Le meeting de Villepinte fut un succès technique et politique pour le candidat Zemmour, y compris la râclée donnée aux agitateurs de la gauche encore active venus mettre le binz pour faire des images à colporter ! Le bretteur des plateaux est devenu un candidat présidentiable et un tribun, au costard coupé grand certes, mais c'est la loi du genre. Deux choses aujourd'hui, le défi, le programme. En cas de victoire, le défi du président Zemmour sera d'affronter l'Etat de gauche. Depuis le gouvernement provisoire de 1945, la Gauche a investi l'Education nationale, les universités, plus généralement la fonction publique au niveau des cadres A et le service public d'émission. On entendra parler de troisième tour en boucle, la Gauche n'acceptant de victoires que les siennes. Que le peuple - ce fantôme, aurait dit Proudhon - choisisse son maître à droite qu'il ne sera déjà plus le peuple. Pour la Gauche, le "peuple souverain" est toujours celui qui

En revenant de la vigie

Le spectacle du monde est confondant de bêtise. "Salut à Toi, Tu as gagné" chanterait Jacques Brel. Aussi loin que porte le regard et pour peu qu'on comprenne quelles cartes vont se retourner sur la table, on est saisi par la puérilité de certains dirigeants de l'espèce humaine qui me semblent plus cons quand leur pays est plus grand. A tout honneur, le Grand Xi Mao II, ou comment un parti communiste peut susciter des génies à partir d'un certificat d'études. On lui sait deux maîtres qu'il doit surpasser, Mao Zedong et Deng Xiaoping, sans imaginer que l'objectif une fois atteint - c'est fait puisqu'il est entré dans la Constitution de la République populaire de Chine - il va s'appliquer à égaler son modèle ultime qui est Khian-loung (Qianlong), empereur des Grands Tsings qui régna au XVIIIè siècle de notre ère au firmament de tous les empires du Milieu, le Louis XIV chinois. Sa biographie (en anglais) est édifiante (clic) . La mission

Pécresse en lice !

Plus aucun candidat de centre-droit pendu aux cordes à linge ! La menace la plus grande pour Emmanuel Macron vient de poser ses pieds sur un socle partisan de plusieurs milliers d'élus des territoires et d'une grosse centaine de milliers de militants actifs. Le seul parti politique survivant du quadrille démocratique traditionnel est mis au défi de ne pas déconner d'ici le mois d'avril 2022. Contrairement à nos prévisions qui donnaient Barnier sur le pavois pour la gueule d'abord, l'expérience internationale ensuite, Valérie Pécresse entre en lice pour le compte des Républicains. Des cinq qui se sont avancés pour recueillir les suffrages du Congrès LR, elle est désormais le concurrent le plus redoutable pour Emmanuel Macron à divers motifs, dont le genre qu'elle affirme de galante façon n'est pas le moindre. Ginette, HEC, l'ENA dans la botte, maître de requêtes au Conseil d'Etat, elle grimpe toujours, prof de droit constitu à SciencesPo, plu

L'ordolibéralisme du sourire

Le Spiegel a diffusé un entretien avec le nouveau ministre fédéral des finances Christian Lindner (FDP) le 27 novembre dans son édition papier. Nous traduisons le passage qui concerne la France et abandonnons le reste à votre curiosité en cliquant ici . DER SPIEGEL (DSp): Savez-vous déjà où vous irez pour votre première mission ? Lindner : À Paris. L'amitié germano-française a un caractère particulier. Le ministre des finances Bruno Le Maire et moi nous connaissons depuis longtemps. Nous avons déjà parlé au téléphone cette semaine. DSp : Comment envisagez-vous d'apaiser les inquiétudes françaises sur un ministre des finances allemand libéral en économie tel que vous - qui vraisemblablement sera plus strict sur la dette souveraine que ne l'est Scholz, un social-démocrate ? Lindner : La politique fiscale allemande sert les intérêts de ce pays en cohérence avec nos responsabilités européennes. Je ne deviens pas le ministre des finances du FPD, mais le min

Aux hommes la viande, aux dieux la fumée.

Dicton prométhéen de l'antiquité grecque, je le vois de pleine application dans l'affaire Aupetit (*) que le Vatican trancha en deux heures, à la stupéfaction de la Conférence des évêques de France. Le nonce avait sans doute parlé avant. Quelle folle idée d'élever les prélats de la Sainte Eglise au rang de demi-dieux, qu'on arrache ainsi à la moitié de leur humanité en les castrant de la conversation de la Chair pour les nourrir des fumées de la foi ! Dans le cas de l'archevêque de Paris, épiscope détesté par les clercs du diocèse pour son ton cassant, ses bannissements injustifiés et sa communication abrupte, il s'agit moins d'avoir trempé le biscuit, ce qu'il nie, que d'avoir manifesté de la tendresse pour une paroissienne insistante. Autant qu'il sut utiliser la moindre effluve de doute émanant de la moindre fissure d'une personnalité subordonnée pour lui nuire, les autres ont passé un simple email, archivé par la secrétaire du vicaire

Vœux 2022

Meilleurs vœux aux aînés de France C'est une position particulière dans une fratrie que d'être premier né. S'il en va différemment chez les princes et les manants, les aînés d'où qu'ils viennent portent sur leurs épaules une charge dont les suivants se délestent, celle de décider sans ouvertement compatir, de trancher au plus juste, puis de partir les premiers si la nature est douce aux poursuivants. - Eugénie de Bourbon en famille - Longue et belle vie à Eugénie de Bourbon née le 5 mars 2007 à Miami et à Gaston d'Orléans, son cadet de deux ans, né le 19 novembre 2009 à Paris. Si les circonstances devaient les appeler un jour à de hautes fonctions, qu'ils puissent remercier leurs parents de les avoir formés à tenir leur rang, c'est le message que nous passerons ce soir. Eugénie est certes plus une "menace" pour la couronne d'Espagne qu'elle ne le serait pour celle de France si d'aventure ce pays revenait à la monarchie..